Bienvenue sur blogules ! - Accueil - blogules in English - mes autres sites et blogs : mon site évolutif - mot-bile - footlog - Seoul Village - Dragédies - Citizen Came - Little Shop Of Errors - Facebook: facebook.com/Blogule - twitter: @stephanemot
NOUVEAUTE !!! mes "dragédies" (la mer amarrée et autres dragédies) viennent de paraitre ! Commandez votre exemplaire sur Amazon.fr.
Et toujours : "La Ligue des Oubliés" (sur Amazon.com et Amazon.fr)

20051226

Blogule rouge a 2005

Di Canio se déclare "fasciste mais pas raciste"
Dieudonné se déclare candidat à la présidentielle de 2007 mais simple humoriste
Delors se déclare confiant dans l'existence d'un plan B en cas de non à la Constitution Européenne mais sans préciser s'il s'agit du B de Bordel ou du B de Blair-Bush
Dubya se déclare opposé à la torture mais demande à y être autorisé par la loi
Décidément, une année
que l'on pouvait qualifier d'annus horribilis dès le 6 juillet ne mérite pas que l'on s'y attarde.

20051216

Blogule blanc a MBC et Choi Seong-ho - Hwang Woo-Suk prouve la sante du journalisme coreen

En Corée du Sud, l'équipe de Choi Seong-Ho a menacé de démissionner en bloc si l'intégralité de leur reportage sur le vétérinaire cloneur Hwang Woo-Suk n'était pas diffusée. Les nationalistes ont en effet vivement réagi aux accusations portées par PD Notebook, l'émission d'investigation de MBC (Munwha Broadcasting Corporation), au curieux vétérinaire devenu l'icône d'un peuple. La chaîne a frôlé le dépôt de bilan devant le retrait en bloc de ses annonceurs, dont les produits eux-mêmes étaient boycottés.
En France, le rédacteur en chef de Paris Match est sagement retourné à ses classiques Jours de France pour sauver sa tête : il avait osé montrer l'ex-future première dame de France, Cécilia Sarkozy, aux bras de son nouveau mec.
Les Français se gausseront sans doute de la cocufiction des scientifiques coréens, mais je préfèrerais qu'ils retiennent la leçon de journalisme à l'heure où leur pays sombre dans les classements mondiaux sur la liberté de la presse (voir aussi "Denier du Culte de la Personnalité").

En attendant, cet épisode parachève une bien triste année pour la science : elle devait célébrer l'intelligence et Einstein, elle aura consacré l'obscurantisme d'état (cf néo-créationnisme et intelligent design aux Etats-Unis).

20051212

Blogule blanc a Elise Lucet - respect du service public, respect du public, respect tout simplement

Le 19/20 lui allait si bien... mais le 13 Heures la confirme et le 20 Heures pourrait bien la consacrer.
Elise Lucet fait honneur au journalisme et au service public : professionalisme, efficacité, honnêteté et, ce qui ne gache rien, une authentique compassion. Une écriture qui sans lourdeur ni tour de passe-passe donne du sens, met en perspective, fait avancer. Une qualité d'interviewer sans pareil, avec un jeu de ping-pong bien préparé avec l'invité pour que les messages passent, les idées s'affichent en pleine clarté. De la proximité, mais de la vraie : celle avec l'humain, pas la version Poujado-Picardo-Pernaudisme façon TF1...*
Christophe Hondelatte avait apporté un format original et enfin affranchi le JT de la dictature du benchmarking audimatesque, mais son style passait mal. Désormais, plus rien à redire : ce n'est pas un journal à la 20 Minutes mais un véritable magazine d'opinion - pas "les news" mais "le news magazine".
Pour compléter la grille sans sacrifier le journal le plus important pour le service public (celui de la mi-journée, celui de la soirée demeurant le plus important financièrement), France 2 aurait valeur à ne pas laisser trop longtemps David Pujadas s'acharner à clôner Goliath PPDA. Place à Olivier Galzi, le plus prometteur des talents de la chaîne : déjà rôdé par des années d'éditions matinales, il a suffisamment humilié le pauvre Pujadas par ses brillants intérims.



* attention toutefois à ne pas se la jouer trop faussement cool

20051207

Blogule rouge au PDP : parodie de débat, parodie de référendum

Le questionnaire sur le Plan de Déplacements de Paris ne fait pas honneur à l'IPSOS, simple exécutant de son client la Mairie de Paris. Le "débat" devait se cristalliser dans ce questionnaire vastement annoncé et diffusé ? Il est à l'image de cette parodie de sondage totalement biaisé.
La première question tourne au référendum populaire : "Le Plan de Déplacements de Paris doit aboutir à un projet global et des actions concrètes pour les 10 prochaines années. Il s'inscrira dans le prolongement de l'action initiée par la municipalité depuis 2001 qui vise à lutter contre ce problème de santé publique que constitue la pollution, en limitant la circulation automobile, et en favorisant les piétons, les transports publics, les taxis, le stationnement résidentiel et les vélos. Etes vous personnellement d'accord avec cette orientation ?". S'ensuivent 4 réponses "oui tout à fait d'accord, oui plutôt d'accord, non plutôt pas d'accord et non pas d'accord du tout". Cette technique permet de renforcer des majorités en interdisant un choix "neutre", mais le plus grave est ailleurs : l'aggrégation de l'ensemble des éléments de la politique municipale en une question à laquelle presque personne ne peut se déclarer plutôt pas d'accord ou pas d'accord du tout, la question qui fâche ("en limitant la circulation automobile") étant soigneusement noyée dans un océan de bonnes intentions.
Le résultat est connu d'avance : Notre Dame de Paris récoltera un plébiscite sur le point principal et clamera haut et fort que les Parisiens approuvent les dérives de son ayatollah préposé aux transports.

20051203

Blogule rouge au primaires - partis de rien

Résumé des épisodes précédents : pour réussir 2007, le Parti Socialiste a décidé de reconstituer l'équipe de 2002, en gardant simplement le frisé austère en réserve de la république. Et pour éviter tout risque de changement, on débarque Montebourg. Fabius donne du "camarade" à tout bout de champ, Hollande rosit comme un bon parmesan qui n'a rien appris de son maître florentin, et DSK persiste à ne rien livrer de son programme - les dernières propositions avaient au moins le mérite de dérider l'atmosphère. Ségolène, quant à elle, n'a plus qu'à se taire.
Résumé des épisodes précédents : pour réussir 2007, l'UMP a décidé de reconstituer l'équipe de 1995, en renvoyant simplement Balladur phosphorer sur les rives du Bosphore et en rendant gentillement à Chirac son look lunettu de 1974.

Résultat des courses : on a plus de chances de se retrouver au second tour avec un Sarkozy - Bové qu'avec un Royal - Canin (avec Bayrou dans le rôle du caniche ou Villepin dans le rôle du lévrier afghan). Et j'ai du mal à dire qui de Bush bis ou de Chavez bis ferait le plus de dégâts dans ce qu'il nous restera de république.

Welcome to my personal portal : blogules - blogules (VF) - mot-bile - footlog - footlog archives - Seoul Village - La Ligue des Oubliés - Dragédies - Kim Mudangnim - Citizen Came - Stephanemot.com - archives blogules - archives blogules (VF)
Copyright Stephane MOT - Attention: Armes de Désinformation Massive