Bienvenue sur blogules ! - Accueil - blogules in English - mes autres sites et blogs : mon site évolutif - mot-bile - footlog - Seoul Village - Dragédies - Citizen Came - Little Shop Of Errors - Facebook: facebook.com/Blogule - twitter: @stephanemot
NOUVEAUTE !!! mes "dragédies" (la mer amarrée et autres dragédies) viennent de paraitre ! Commandez votre exemplaire sur Amazon.fr.
Et toujours : "La Ligue des Oubliés" (sur Amazon.com et Amazon.fr)

20060517

Blogule rouge aux hubs sud-coreens - pendant ce temps-la, en Chine...

Pendant que Busan, Incheon et plusieurs quartiers de Seoul se crêpent le chignon pour savoir quelle partie de la Corée mérite le plus le terme de "hub pan-asiatique", la Chine avance tranquilement ses pions pour héberger le futur centre de la Corée.
Tout en poursuivant son travail de sape révisionniste pour revendiquer l'héritage culturel de son petit voisin*, Beijing décide de passer aux grands travaux pour faire du triangle Tianjin-Dalian-Yantai le carrefour des coréens de Chine et de ses futures annexes (la toute proche Corée du Nord et son excroissance la Corée du Sud).
L'Empire compte faire masse en capitalisant sur sa minorité hangeulophone et en attirant des natifs de la péninsule de plus en plus enclins à quitter le pays au taux de natalité le plus bas du monde (système éducatif dissuasif, absence d'aides et de perspectives à long terme). Le futur triangle d'or sinoréen encercle une vaste baie non gelée en hiver, idéale pour shunter l'étape Incheon sur les routes maritimes - et accessoirement accueillir les terminaux des futurs trains pan-asiatiques, rendant inutile le prolongement de l'embryon de voie ferrée entre les deux Corées.
Le récent réalignement politico-militaire entre les Etats-Unis et le Japon précipite plus encore Seoul dans les bras de Beijing, et ce n'est pas auprès de l'autre géant voisin Russe que Roh Moo-hyun trouvera un soutien désintéressé dans sa légitime demande de respect du fair play dans la région.
La Corée doit chercher le soutien des Européens mais surtout fédérer les autres pays d'Asie qu'inquiète les néo-impérialismes nippon et chinois, se faire le hérault de la diversité culturelle, économique et politique dans la région.
Un peu de ménage à domicile ne ferait pas trop de mal non plus : c'est au Gouvernement de trancher entre les prétendants nationaux et clarifier le discours auprès des investisseurs internationaux. Les grandes villes du pays ont une chance de s'en tirer en jouant ensemble et tout à perdre à se faire concurrence entre elles.


* cf "
Koguryo / Goguryo : halte à l'Anschluss culturel chinois" (20040818).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour vos commentaires et pour votre patience: je dois valider manuellement chacun de vos messages sur chacun de mes nombreux blogs. J'accepte volontiers les critiques, mais ni le spam, ni les liens commerciaux, ni les messages haineux.
Stephane

Welcome to my personal portal : blogules - blogules (VF) - mot-bile - footlog - footlog archives - Seoul Village - La Ligue des Oubliés - Dragédies - Kim Mudangnim - Citizen Came - Stephanemot.com - archives blogules - archives blogules (VF)
Copyright Stephane MOT - Attention: Armes de Désinformation Massive