Bienvenue sur blogules ! - Accueil - blogules in English - mes autres sites et blogs : mon site évolutif - mot-bile - footlog - Seoul Village - Dragédies - Citizen Came - Little Shop Of Errors - Facebook: facebook.com/Blogule - twitter: @stephanemot
NOUVEAUTE !!! mes "dragédies" (la mer amarrée et autres dragédies) viennent de paraitre ! Commandez votre exemplaire sur Amazon.fr.
Et toujours : "La Ligue des Oubliés" (sur Amazon.com et Amazon.fr)

20070831

Une commission pour Royal !

Cela n'aura pas été facile, mais Nicolas Sarkozy a fini par trouver une mission à la mesure de sa rivale aux récentes élections présidentielles.

On se souvient comment, dès la mi-mai, Ségolène Royal avait sèchement refusé le maroquin de Garde des Sots, qui chapeautait pourtant l'ensemble des transfuges PS du gouvernement Fillon I (et donc son biographe Eric Besson). Elle avait par la suite plus poliment décliné une "candidatude" au Fonds Monétaire de l'Internationale Socialiste (ses chances de l'emporter sur Henri Emmanuelli s'avéraient de toute façon infimes compte tenu du soutien apporté à son concurrent par l'Amicale des Anciens d'Urba). Enfin cet été, Rachida Dati s'était escrimée à "vendre" à la présidente du Conseil Régional Poitou Charentes la présidence d'une prestigieuse Commission sur la Résolution de la Surpopulation Carcérale par l'Adaptation du Droit Chinois. En vain.

Mais la dernière proposition du Président est de celles qui ne se refusent pas : détruire méthodiquement ce qu'il reste du PS et bâtir, sur la base de son courant sans colonne vertébrale ni cervelle, quelque chose de joli à voir mais totalement inoffensif pour le pouvoir en place ; un gros machin à géométrie variable pour aspirer tout l'espace médiatique à la gauche d'André Santini et à la droite d'Alain Krivine.

Cette proposition, Ségolène Royal l'a acceptée avec une joie non feinte. En bonne ancienne sherpa, elle avait déjà parfaitement préparé le terrain* avant d'entamer l'ascension.


* Cf pour mémoire, quelques épisodes précédents : "Foutagedegueulitude", "Premier bilan de la présidence de Ségolène".

20070826

Voyage avec Raymond Barre

Ma seule rencontre avec l'unique Premier Ministre de VGE (Chirac ne s'étant jamais fait vraiment remettre les clefs de Matignon) remonte aux derniers jours de la campagne du premier tour des élections présidentielles de 1988.

J'étais confortablement installé en première, attendant le départ du TGV Paris - Lyon, lorsqu'un individu de corpulence conséquente est venu s'asseoir juste devant moi - pas au centre, dans la file indienne de droite.

Je n'ai levé les yeux qu'en reconnaissant le filet velouté de sa voix : le candide candidat recommandait à ses quatre adjoints la lecture d'un bouquin et les remerciait de faire avancer les dossiers pendant que lui piquait un petit somme. La ronflette a commencé avant le départ du train et s'est achevée miraculeusement, sans aide extérieure, deux secondes avant son arrêt en gare de Lyon Perrache.

Pendant tout le trajet, les quatres cerveaux sont parvenus, à l'issue d'âpres débats, à régler une question cruciale : la date et le lieu de leur prochaine réunion commune.

Je n'ai pas été surpris de voir ce brave homme se prendre une gamelle quelques jours plus tard.

Il y a trois types d'hommes politiques : ceux qui ont la cité à l'esprit, ceux qui souhaitent être cité dans tous les esprits, et ceux qui ne vivent que pour leur parti. Raymond Barre avait trop le sens de l'intérêt général pour pouvoir concurrencer des prédateurs comme Mitterrand ou Chirac.


Et comme si cela ne suffisait pas, son intendance ne suivait pas.

20070823

Retouchez mon bourrelet, Monseigneur

Silvio Berlusconi ou Roh Moo-hyun ont eu recours à la chirurgie esthétique pendant leur mandat. Le premier pour repeupler un crâne dégarni et se vider les poches sous les yeux*, le second pour atténuer la barre coupant son front en deux moitiés bien fessues.

Au bistouri, Notre Hyperprésident préfère la palette graphique de son DirCom Arnaud Lagardère : le Journal Officiel a habilement éliminé les bourrelets disgrâcieux d'une photo de vacances du Petit Nicolas à Wolfeboro, NH.

Ainsi, non content de nous épargner le poids des mots irrévérencieux envers Le Petit Pair des Pipoles, Paris Match nous évite le choc d'une photo peu avantageuse de Sarko : d'accord pour le gilet de sauvetage sur le dos, mais pas pour cette bouée à la taille.

Surtout le jour où Xavier Darcos annonce que le mammouth doit éliminer 11.000 producteurs de mauvaises graisses.



* tout en continuant à se remplir les poches sous nos yeux

20070816

Leeum ad vitam aeternam

Deux ans après, le Leeum n'a pas pris une ride.

En fait, il n'a pas changé, et c'est un peu le problème : le temps s'est figé sur une collection certes exceptionnelle (ah les céramiques de Buncheong), mais comme prisonnière de son temple.

Parce que nous sommes en Corée, le Samsung Museum of Art se devait de pousser la mode des musées privés à un nouveau niveau. Ce n'est donc pas un mais trois architectes majeurs qui ont été réquisitionnés :
- Mario Botta a tenté le croisement de l'art céramique avec le Guggenheim de New York - le résultat évoque de l'extérieur un gigantesque pot de fleur (Botta-nique ?) et de l'intérieur un écrin dédié aux fabuleuses collections traditionnelles de la famille Lee
- Jean Nouvel a réalisé la maquette 1:3 de son (à l'époque futur) Musée Jacques Chirac, le carton-pâte en moins - en fait d'arts premiers, le "Museum 2" héberge les artistes modernes et contemporains premiers au box-office coréen et mondial
- Rem Koolhaas a habilement emboité des cubes titanesques pour masquer aux yeux des passants les expos temporaires à l'attention des enfants et des plus grands

L'ensemble, au final très harmonieux, épouse confortablement les hauteurs d'Itaewon sans trop boucher la vue des VIP alentour, et propose une vue apaisante sur le fleuve Han, gardée entre autres par deux "mamans" de Louise Bourgeois.

L'eau a coulé sous les ponts depuis ma première visite fin 2004, mais chaque oeuvre continue de me beamer son CV dès que je lui passe devant avec mon guide-PDA au cou (une marque que je ne citerai pas puisque je l'ai déjà fait). In fine, ma sélection n'a guère bougé elle non plus.

Pourtant, le Leeum s'émancipe. On ne visite plus sur seule invitation mais comme tout le monde. Et des jeunes débraillés et des enfants pas très sages commencent à insuffler de la vie dans un lieu qui n'attendait que ça pour enfin résonner.

20070814

Burger Kings a l'heure de la priere

W a reçu Sarkozy en famille - la famille Bush, s'entend, Cécilia préférant négocier avec un dictateur africain plutôt que de déjeuner avec le président de la république bananière des Etats Désunis.

La Nouvelle Angleterre n'est pas l'Afrique : ici, pas question de rencontrer les responsables de l'opposition dans le cadre de rencontres marquant la rupture et la promotion de la démocratie. Les Démocrates n'ont rien a faire dans cette rencontre privée entre amis de la Francamerique.

En vacances dans son Hotel New Hampshire, Le Petit Nicolas a donc fait un crochet par Kennebunkport, ME. Histoire de planter un baise main sur la paluche de Barbie, de déguster des spécialites locales a défriser l'arracheur d'OGM le plus poilu du Larzac, et de se laisser mener en bateau par 41 / George W. Bush en présence de 43 / George H. W. Bush.

Un soutien appuyé à un leader à bout de souffle, contesté par son propre camp, et qui voit ses lieutenants tomber un a un : Scooter Libby hier, Karl Rove aujourd'hui, Alberto Gonzales demain et si c'etait possible avant la fin du mandat s'il vous plait le Vice President le plus haïssable de l'Histoire, Lobby Dick Cheney.

Sarko a le don d'envoyer des signaux forts au moment ou Bush est menacé. Les lecteurs de ce méprisable blog se souviendront de sa sortie sur la loi de 1905 la veille des Présidentielles de 2004.

La France n'a plus grand chose à attendre de Bush le President, mais beaucoup à craindre de Bush le Fondamentaliste : son mandat n'expirera pas en Janvier 2009, et il demeure le meilleur VIP des fanatiques qui souhaitent faire basculer l'Europe dans leur gueguerre de religions. Sarko a beau avoir pris des engagements sur la défense de la laïcite en France, je me suis engagé à surveiller de près ses faits et gestes dans le domaine et allez savoir pourquoi la rencontre informelle du week-end dernier me rend un peu nerveux...

J'aimerais bien avoir la réponse à la question suivante : entre la non-poire et le non-fromage, George et Nicolas ont-ils prié ensemble ?

20070806

Débat Républicain aux Editions Pentagone

AFN Korea formatte le meilleur de la TV US pour la crème des GIs basés en Corée. Autant dire le pire de l'opium du peuple transfat à l'attention de bourrins créatinés dont la connaissance du pays se résume souvent aux bordels d'Itaewon.

Entre deux séries cuculte, deux films d'action ou deux diffusions sportives, Air Force Network délivre de précieux conseils à ses ouailles (nettoyez vous derrière les oreilles au lever, astiquez-vous bien la mitraillette avant d'aller batifoler dans la gadoue, n'harcelez pas sexuellement vos collègues, apprenez à lire et à dire bonjour...). AFN a vocation à entretenir (& entertain) le moral des troupes à longueur d'année, et à s'assurer que les boys votent conformément aux souhaits du Pentagone.

Le Débat des candidats républicains à Des Moines, IA a tourné court ce soir. L'émission d'abc animée par George Stephanopoulos (pas vraiment concerné par ces primaires) a attaqué d'emblée sur le sujet de l'avortement et le récent flip flop de Romney sur la question. L'image saute brusquement sur le WSJR / Wall Street Journal Report. Retour sur Giuliani qui commence à prendre ses distances sur Bush, et re-WSJ. Après quatre-cinq allers-et-retours, l'image se scotche sur le moins controversé sujet de l'actu financière.

Je dois me tourner sur le web pour savoir que le débat a tourné au règlement de comptes contre Dubya.

Pas vraiment une surprise...

Welcome to my personal portal : blogules - blogules (VF) - mot-bile - footlog - footlog archives - Seoul Village - La Ligue des Oubliés - Dragédies - Kim Mudangnim - Citizen Came - Stephanemot.com - archives blogules - archives blogules (VF)
Copyright Stephane MOT - Attention: Armes de Désinformation Massive