Bienvenue sur blogules ! - Accueil - blogules in English - mes autres sites et blogs : mon site évolutif - mot-bile - footlog - Seoul Village - Dragédies - Citizen Came - Little Shop Of Errors - Facebook: facebook.com/Blogule - twitter: @stephanemot
NOUVEAUTE !!! mes "dragédies" (la mer amarrée et autres dragédies) viennent de paraitre ! Commandez votre exemplaire sur Amazon.fr.
Et toujours : "La Ligue des Oubliés" (sur Amazon.com et Amazon.fr)

20100325

Traitre à la nation

Nicolas Sarkozy a été élu sur un programme de réformes, mais certainement pas sur celles qu'il a poussées en contradiction avec son programme... et à mes yeux c'est moins la droite que la république qu'il a trahi.

A la limite, les sujets économiques sont secondaires* par rapport aux attaques portées à la république et à la démocratie, en particulier à travers des "réformes" ou plutôt tentatives de remise en cause de la justice et surtout de la laïcité (voir entre autres "
Le mauvais plan de Benoît XVI").

Pour le coup, une véritable rupture, mais un authentique rapprochement avec les theocons US.

A vrai dire, ces dérives ne surprennent guère, et j'avais d'ailleurs pris soin de prophétiser le jour même de son élection** : "Le pouvoir il le voulait il l'a désormais, à lui de prouver sa capacité à changer. Le pays comme lui-même. Je serai particulièrement vigilant sur sa notion du respect de la séparation des pouvoirs (exécutif - législatif, exécutif - judiciaire, exécutif - médias, temporel - intemporel...)."

Vigilant je demeure. Et d'ici 2012 l'hyper hype président devra faire un peu plus que compter sur la phénoménale capacité des peuples à oublier les dérives passées.

Je n'attends pas de Sarko qu'il nomme des ministrounets Chiraquiens (François Baroin) ou Villepinistes (Georges Tron), mais qu'il s'engage clairement sur les principes de la république, et dise non à tous les fondamentalismes, Chrétiens inclus.

Ou alors il restera dans les mémoires, à l'instar de son ami George W. Bush, comme un traître à la nation.

blogules 2010

* ils demeurent évidemment prioritaires aux yeux des Français, mais comptent bien moins aux yeux de la Nation (par ailleurs, je n'ose même pas imaginer dans quel état serait l'économitude tricolore aujourd'hui si l'on avait confié la nation en question à Ségo)

** voir "
Sarko triomphe - Blogule blanc aux reformes"

20100323

De Cheri Bibi à Maudit Netanyahu ?

Dans la foulée du passage de la réforme du système de santé par les Démocrates ce week-end, les voix peuvent enfin s'élever aux Etats Unis pour dénoncer les provocations du gouvernement de Tel Aviv qui ces derniers temps cherchait une fois de plus* à exploiter le calendrier électoral américain pour faire bouger les lignes en faveur de l'extrème droite israélienne.

Et ça n'a pas trainé :
- J Street vient de publier une pleine page dans le New York Times pour denoncer les percées illégales en Palestine, qui "mettent en danger l'existence même d'Israël" (voir "
J Street : It's Time")
- Bibi vient de se faire chahuter devant l'AIPAC par le mouvement Codepink qui le met au défi de "construire la paix, pas des implantations" (voir sur Al Jazeera "
Netanyahu disrupted at AIPAC gala".

Il est encore temps de sauver Israël mais pour cela, Barack Obama doit pousser beaucoup plus fort qu'Hillary Clinton (encore trop conciliante avec l'AIPAC aujourd'hui) et Joe Biden (humilié par Netanyahu la semaine dernière). Sans craindre pour les élections de mi-mandat de novembre prochain. Si la réforme de l'assurance médicale était sa priorité en politique intérieure, le monde entier l'attend sur le dossier le plus fondamental pour la paix dans le monde.

blogules 2010

* voir posts précédents
en VF et en VO, ex "Il est encore temps de sauver Israël", "Netanyahu's al Aqsa intifada"

20100316

Detox

Franchement, il était grand temps que je rentre à Séoul me refaire une petite cure de doenjang jjigae. Voici l'indécent menu de mes 9 dîners et 9 déjeuners à Paris :
- andouillette
- galettes garnies
- saucisses grillées
- couscous chez Charly
- chili con carne
- Relais de l'Entrecôte
- paella
- canette de barbarie rôtie aux olives pommes sautée au Cochon de lait
- plâtrée de charcuterie
- picnic salade légère au Luxembourg (si vous cherchiez l'intrus, le voilà - sans doute la raison pour laquelle mes artères n'ont pas explosé en plein vol de retour)
- dîner gastronomique chez Les Bouquinistes
- re-Relais de l'Entrecôte (on ne va pas se laisser aller non plus)
- lasagnes
- kebab
- boudin noir aux pommes
- phô (deuxième intrus d'accord, mais il y a du boeuf dans le paysage)
- fondue savoyarde
- pot au feu os à moelle

Naturellement, je vous épargne les petits-déjeuners (café-croissant germanopratin, duo kouign amann - tarte tatin, plateau de fromages...) et les goûters (ah, La Pâtisserie des Rêves... et merci encore François pour ce thé chez Jacques Genin - tes caramels ont eu un gros succès).

Bien bien... Tout occupé à maximiser mon empreinte carbone, je n'ai pas eu le temps de faire tout ce que je voulais faire ni voir tous ceux que je voulais voir. Pour expiation, je vous ferai trois avé, cinq pater et huit cent pompes.

En chocolat, les pompes.

blogules 2010

20100304

Horror, Horror, Horror

Exposition temporaire "Hélène Berr - Une vie confisquée" consacrée à l'une des victimes de la barbarie nazie au Mémorial de la Shoah (jusqu'au 31 mars 2010).

Les Nazis ont assassiné Hélène Berr mais pas détruit son esprit, qui nous interpelle à travers ses notes d'une lucidité terrifiante. Que ce soit sur le port de l'étoile jaune, la tentation communautariste, le repli sur des valeurs religieuses qui n'en sont pas... son regard sur la société qui a laissé faire l'horreur me parait atrocément moderne.

"Quand j'écris 'juif', je ne traduis pas ma pensée, car pour moi une pareille distinction n'existe pas : je ne me sens pas différente des autres hommes, jamais je n'arriverai à me considérer comme faisant partie d'un groupe humain séparé. Peut-être est-ce pour cela que je souffre tellement, parce que je ne comprends plus. Je souffre de voir la méchanceté humaine. Je souffre de voir le mal s'abattre sur l'humanité ; mais comme je ne sens pas que je fais partie d'aucun groupe racial religieux, humain (car cela implique toujours de l'orgeuil), je n'ai pour me soutenir que mes débats et mes réactions, ma conscience personnelle. Je me souviens de ce mot de Lifschiftz lorsque nous étions rue Claude Bernard, et que ses discours en faveur du sionisme m'avaient révoltée : "vous ne savez plus pour quoi vous êtes persécutés." C'est vrai. Mais l'idéal sioniste me parait trop étroit, tout groupement exclusif, que ce soit le sionisme, l'effroyable exaltation du germanisme auquel nous assistons, ou même le chauvinisme, contiennent un orgueil démesuré. Je n'y peux rien, mais jamais je ne me sentirai à l'aise dans des groupes pareils."

"Est-ce que les catholiques méritent le nom de chrétiens, alors que s'ils appliquaient la parole du Christ, il ne devrait pas exister une chose qui s'appelle : différence de religion et de race même. (...) Quelquefois je pensais que j'étais plus près du Christ que beaucoup de Chrétiens".


blogules 2010

Welcome to my personal portal : blogules - blogules (VF) - mot-bile - footlog - footlog archives - Seoul Village - La Ligue des Oubliés - Dragédies - Kim Mudangnim - Citizen Came - Stephanemot.com - archives blogules - archives blogules (VF)
Copyright Stephane MOT - Attention: Armes de Désinformation Massive