Bienvenue sur blogules ! - Accueil - blogules in English - mes autres sites et blogs : mon site évolutif - mot-bile - footlog - Seoul Village - Dragédies - Citizen Came - Little Shop Of Errors - Facebook: facebook.com/Blogule - twitter: @stephanemot
NOUVEAUTE !!! mes "dragédies" (la mer amarrée et autres dragédies) viennent de paraitre ! Commandez votre exemplaire sur Amazon.fr.
Et toujours : "La Ligue des Oubliés" (sur Amazon.com et Amazon.fr)

20110528

Message personnel de DSK aux avocats de sa victime présumée

Si le loyer exorbitant du nouveau repaire de Dominique Strauss-Kahn à New York* a fait bondir ses amis socialistes, la politique nationale est bien le dernier des soucis de l'ancien patron du FMI.

En fait, le message s'adresse en priorité aux avocats de sa victime présumée. En substance :



Nous n'avons pas le droit d'entrer en contact avec vous, mais sachez que l'argent n'est pas un problème pour nous.
Ce n'est probablement pas le cas de votre cliente Nafissatou Diallo, cette brave femme de chambre venue d'un pays africain très pauvre et élevant seule son enfant dans un quartier misérable.
Elle ne peut guère vous offrir plus que la satisfaction de lui rendre service, ainsi qu'à Cyrus Vance Jr, ce très ambitieux procureur qui n'ira jamais bien loin en politique.
Vous savez déjà que ce procès ne sera pas très facile pour vous ni pour Nafissatou : nos équipes de limiers fouillent les ordures dans plusieurs continents et on ne sait jamais quel genre d'abomination ils sont capables d'agiter sous vos yeux. Notre client, en revanche, a déjà vu son image sérieusement ternie**.
Mais il est prêt à mettre tout celà de côté. Il y a sans doute moyen de trouver un terrain d'entente win win win comme on dit ici, vous ne croyez pas ?
Faites nous savoir votre prix.
A bon entendeur, salut.


blogules 2011

*35.000 dollars par mois, ce qu'au passage, Bernard Tapie pourrait se payer pendant plus de 80 ans grâce au cadeau concédé par l'Etat avec la complicité du potentiel successeur de DSK au FMI (Christine Lagarde).
** voir "
Le Choc des Photos : la Sainte Famille Sarkozy face au Diable Priapique DSK" / "DSK's appallingchian trail"

20110518

Le Choc des Photos : la Sainte Famille Sarkozy face au Diable Priapique DSK

Avec un art consommé du timing politique, Nicolas Sarkozy a laissé annoncer par son paternel la future naissance du petit Bruni-Sarkozy le jour où Dominique Strauss-Kahn se faisait transférer à la tristement célèbre prison de Rykers Island pour une non moins sordide histoire de moeurs. La Sainte Famille face au diable priapique, de quoi regagner quelques points chez les sondés ultraconservateurs tentés par Le Pen Junior.

Le Petit Nicolas peut remercier son rival d'avoir rendu caduc son plan média initial (pour rappel : je ressors les casserolles du père DSK à l'automne, je fais gagner Flanby aux primaires, je ressors mes atours de Rambo pendant l'hiver histoire d'affoler Vigipirate, et je me retrouve face à Marine au second tour au printemps). Et même si le patron du FMI devait au final s'avérer innocent, le mal est d'ores et déjà fait. On n'a pas fini d'étaler au grand jour ses petits travers de gros porc et je ne lui vois désormais aucun avenir politique* - la priorité semble de limiter la casse avec la justice américaine.

Archifavori aujourd'hui, François Hollande n'a pas pour autant déjà écarté Martine Aubry de la course, pour peu qu'elle entre dans la danse**. Une fois de plus, le PS est prisonnier de ses primaires et de ses non-choix idéologiques mais cette fois-ci, il faudra probablement racoller plus tôt vers le centre, où le boulevard s'est singulièrement aggrandi pour une candidature plus crédible au niveau international. Villepin aurait le profil s'il ne s'était pas aliéné une partie des élus UMP. Bayrou aurait le profil s'il n'avait déjà montré ses limites de rassembleur. Borloo aurait le profil s'il n'avait ses propres casseroles à jeter en pâture aux media (en fait de casseroles et de cadavres dans les placards, il s'agirait plutôt de cadavres de bouteilles).

Et si à la fin 2012 l'UMP constate que Nicolas ne peut plus remonter la pente, la tension risque de monter encore un chouia entre François Fillon et Alain Juppé...

blogules 2011

* à part peut-être comme conseiller spécial de Sylvio Berlusconi
** elle ou une autre : Notre Dame de Paris ?

20110512

Les Truthers veulent la peau de Geronimo

Ben Laden n'est pas mort. Bien sûr, les Etats-Unis on confirmé son décès*, tout comme al Qaeda, et même la fille de Ben Laden, témoin de l'acte. Mais pour les Truthers**, Ben Laden n'est pas mort.

Il faut dire que son élimination fleure bon le complot avec cet hélicoptère furtif, ce corps jeté en pleine mer au nez et surtout à la barbe des services secrets pakistanais, puis cette annonce triomphale de l'agent B des Men In Black... Mais non. Ousama n'est pas mort. Les Truthers réclament des preuves que de toute façon ils réfuteront, comme d'habitude.

Parce que pour un Truther, la vérité est ailleurs. C'est le genre à adorer X-Files parce que là aussi on n'aperçoit l'inconcevable que de façon subliminale. Pas le bon vieux nanard où Godzilla montre sa pomme à chaque plan, non : ici, tout est suggéré, avec une 25ième image volée par ci par là histoire d'entretenir le suspense et d'aider ces peine-à-jouir à frôler l'orgasme. Et surtout pas de point final, parce qu'une enquête résolue, ça représente la mort. Leur mort.

Alors non, Ben Laden n'est pas mort. Ou peut-être ressuscitera-t-il le troisième jour. En tout cas, on n'a pas fini de le revoir en vidéo : en Yéti dans les cîmes népalaises, en Dahu dans les Alpes Suisses, en Rick Astley dans l'Apple Store... Peu importe si, pour ces mêmes doux dingues, Ben Laden n'existait même pas au départ. Tout comme le 11 Septembre, d'ailleurs, cette journée mythique, occultée, classée secret-défense, hackée au même titre que toutes les caméras du monde par un clône de KIM Jong-il.

Les Navy Seals n'ont pas assassiné Ben Laden : les Américains ont éliminé le pire ennemi de l'Islam***. Avec des méthodes certes (in)dignes du Mossad (quand ce dernier ne joue pas aux Borat, voir "
Israel's Funniest Away Videos"), mais aussi avec un mandat clair pour un criminel recherché par toutes les polices du monde. Les Musulmans modérés applaudissent, mais les Truthers n'en démordent pas : c'est un complot sioniste, un photomontage grossier. Les Américains n'ont pas réussi à choper Ousama et se contentent de le photoshopper. Et l'imposteur qui a annoncé la mort de Ben Laden ne serait autre que Michael Jackson. Le vieillard zappant sous sa couette devant les images du terroriste ? Elvis himself, méconnaissable après sa cure d'opium en Afghanistan. Un travail d'amateurs.

Pas comme le remarquable boulot du Truther, ce journaliste d'investigation indépendant des media officiels qui nous cachent tout et nous disent rien, cet homme de terrain qui arpente inlassablement les site ReOpenistes et noie la toile (jusqu'à mes pauvres blogules) sous un tsunami de révélations fracassantes...

En fait, le vrai Truther ne veut rien savoir par simple peur d'affronter sa propre réalité.

blogules 2011

* entre parenthèses j'ai adoré ce cartoon (de je ne sais plus quel gribouilleur de talent) où Obama brandit fièrement, sur fond de banderole de campagne 2012, son "birth certificate" dans une main et le "death certificate" d'Osama dans l'autre.
** sur cette secte très étrange, voir les épisodes précédents :
- "Truthers : la Pentagonnade continue" ("ReOpenReOpenReOpen911 - the Pentagony continues")
- "9/11 Truthers Knockin' At Your Door"
- "Baggy truthers"
- "11 Septembre français : l'incroyable vérité"
reopenreopenreopen9/11
*** voir "
Le pire ennemi de l'Islam est mort"

20110503

Seconde affaire de quotas à la FFF (exclusif)

Le scandale des quotas raciaux au sein de la Fédération Française de Football à peine dévoilé, de nouvelles révélations confirment l'existence d'un autre système de quotas encouragé au plus au niveau du football national, comme le démontrent ces extraits de notre interview exclusive avec Fernand Duchaussoy, président de la FFF :

- "Nous ne pouvons tout simplement pas tolérer la présence de nouveaux Lilian Thuram en sélection. Il en va de notre identité même, en tant que Français et en tant que footballeurs. Thierry Henry déjà était limite-limite, mais même Yoann Gourcuff me paraît suspect... du côté de son père, si vous voyez ce que je veux dire."

- "Les Gourcuff ? Pourtant, on ne peut pas faire plus Breton pur beurre !"

- "Je ne vous parle pas de ça : les origines ethniques font déjà l'objet de quotas assez bien cadrés à la DTN, et c'est de neurones qu'il est question désormais."

- "...?!?"

- "Oui. Et sur ce plan là, croyez-moi, un Ribéry ne commet aucun délit de sale gueule : avec son Q.I. de poisson rouge il nous assure une moyenne acceptable quels que soient ses partenaires retenus par le sélectionneur. Franchement, Knysna a démontré de façon éclatante l'efficacité de notre DTN : en créant des athlètes assistés dès leur plus jeune âge nous optimisons nos chances de recruter les cerveaux les moins développés. Aucun risque qu'un Nicolas Anelka passe au travers des mailles de notre service de Détection des Tarés Notoires. J'espère que François Blaquart, lui-même un cas, pourra bientôt reprendre son oeuvre de salut public à la tête de cette DTN."

- "Mais vous êtes ignoble !"

- "Je dirais plutôt réaliste : on veut des joueurs intelligents avec leurs pieds, pas des militants avec une conscience. Bon. Je ne dis pas pour autant que tout est parfait, tenez : à Knysna, nos sujets inconscients ont fait plus de dégats que des objecteurs de conscience. On n'avait pas compté avec l'esprit de corps, un phénomène commun chez d'autres organismes monocellulaires... Faut croire que l'ami Raymond a peut être dépassé nos prescriptions pour sa campagne sudafricaine. En 2006, ça n'avait pas trop mal tenu jusqu'à ce coup de boule en finale, un excès de zèle sans doute... Ah Zizou, c'était vraiment le joueur idéal : brillantissime balle au pied, mais pas du genre à élever les neurones en batterie. C'est avec sa tête qu'il a gagné une Coupe du Monde et perdu deux ballons d'or, mais uniquement en s'en servant pour frapper le cuir (plus ou moins chevelu)."

- "Et Laurent Blanc collabore avec vous sur ce projet abject ?"

- "Vous pensez bien que non. Trop intelligent et intègre, Le Président."

- "En attendant, il vous a suivi sur les quotas ethniques, non ?"

- "Il ne faut pas confondre : Lolo est pour la diversité et la laïcité au sein de la sélection. C'est pour cela qu'il ne retient plus les intégristes ni les scientologues, or il se trouve qu'il y a corrélation avec certains groupes."

- "Des intégristes et des scientologues chez les Bleus ?"

- "On parlait de Breton tout à l'heure, eh bien l'un d'entre eux - dont je tairai le nom pour éviter de perdre la Ligue de Bretagne au profit de Nono Le Graët aux prochaines élections - l'un d'entre eux, donc, refusait de manger son petit déjeuner sous prétexte que les kouign-amanns n'avaient pas été consacrés au beurre de Missel. D'autres sont plus sélectifs : ils refusent de consommer du porc, mais pas de la chair fraîche... Quant aux scientologues, ils sont faciles à reconnaître : ce sont ceux qui rackettent les copains à la mi-temps, et qui sautent sur les sofas même quand il n'y a pas but."

L'existence officielle de ces nouveaux quotas reste à valider sur l'ensemble de la chaîne, mais il y a plusieurs décennies, le journaliste d'investigation Pierre Desproges n'avait-il pas déjà levé un lièvre comparable dans le milieu (pour rappel : à propos des "commentateurs de matchs de football, dont le quotient intellectuel n'atteint qu'exceptionnellement le chiffre de la température anale") ?

A notre humble avis, le mal est bien plus profond encore : la connerie endémique au football français aurait depuis un moment affecté ses instances dirigeantes, et ce Fernand Duchaussoy semble s'inscrire dans la "grande" tradition des Jean Fournet-Fayard et autres Jean-Pierre Escalettes.

blogules 2011 (voir le post initial sur footlog : "Exclusif : une nouvelle affaire de quotas à la FFF")

20110502

Le pire ennemi de l'Islam est mort

Un autre leader politique radical tombe : Oussama Ben Laden était un chef de guerre, mais certainement pas un leader religieux.

Je remercie donc le Président des Etats-Unis d'avoir rappelé à ses concitoyens et au reste du monde cette évidence : Ben Laden était un imposteur, et le pire ennemi de l'Islam, bien avant d'être un ennemi des USA*.

Alors oui : "Ben Laden n'était pas un leader musulman, il a assassiné en masse des musulmans". Mais techniquement, non : "la justice n'a pas été rendue". Cet homme a été tué, et non traîné en justice**.

Sa mort s'avère néanmoins le scenario le moins mauvais : le terroriste avait déjà été reconnu coupable, et un procès aurait offert à cet imposteur une ultime tribune pour semer la confusion et la haîne.

Ce discours du président (et non The President's Speech diffusé la veille au dîner des correspondants de presse à la Maison Blanche) aura également mis l'accent sur la nécessité de renouer avec l'unité nationale.

Barack Obama a même été jusqu'à citer le
Fondamentaliste en Chef George W. Bush avec des accents un peu trop élogieux à mon goût.

Cet imposteur-là court toujours, et mérite un procès en bonne et dûe forme.

blogules 2011 - voir sur blogules en VO : "Bin Laden was not a Muslim leader, he was a mass murderer of Muslims"

* voir "
Universal Declaration of Independence from Fundamentalism"
** ç'eût été le parfait message en ces heures de triomphe des modérés à travers le monde musulman.

Welcome to my personal portal : blogules - blogules (VF) - mot-bile - footlog - footlog archives - Seoul Village - La Ligue des Oubliés - Dragédies - Kim Mudangnim - Citizen Came - Stephanemot.com - archives blogules - archives blogules (VF)
Copyright Stephane MOT - Attention: Armes de Désinformation Massive