Bienvenue sur blogules ! - Accueil - blogules in English - mes autres sites et blogs : mon site évolutif - mot-bile - footlog - Seoul Village - Dragédies - Citizen Came - Little Shop Of Errors - Facebook: facebook.com/Blogule - twitter: @stephanemot
NOUVEAUTE !!! mes "dragédies" (la mer amarrée et autres dragédies) viennent de paraitre ! Commandez votre exemplaire sur Amazon.fr.
Et toujours : "La Ligue des Oubliés" (sur Amazon.com et Amazon.fr)

20090209

Le Pape, combien de Révisions ?

L'Allemagne a bien raison de poser des questions à son cher Joseph Ratzinger : à quel vilain jeu Benoît XVI se livre-t-il en réhabilitant les intégristes et en invitant presque Richard Williamson à diffuser son abominable (ré)vision de l'Histoire ?

Je suis tout simplement étonné que l'on s'étonne encore des prétendues erreurs du successeur de Jean-Paul II.

C'était pourtant clair depuis le début (cf "Benoît XVI - I smelled a Ratz"), et son récent passage en France n'a fait que confirmer l'absence totale de doute à ce sujet (cf "
Le mauvais plan de Benoît XVI") : Benoît XVI ne fait aucune erreur et remplit bien au contraire parfaitement sa mission. Simplement, il ne s'agit pas de la mission pour laquelle il a été élu mais de celle qu'il s'est fixée dans le cadre de son "hidden agenda".

Ses actions paraissent aussi suicidaires pour un Pape que celles de George W. Bush pour un Président des Etats-Unis, mais tout aussi cohérentes et pertinentes quand on considère ces individus sous leur vrai jour de dangereux fondamentalistes.

On a vu comment Bush a méthodiquement cherché à affaiblir la démocratie et ses garde-fous, et comment Ratzinger suit la même logique pour l'Eglise. Tout comme Bush, il ne s'attend probablement pas à une restauration de la théocratie de son vivant mais tout comme lui, il cherche à préparer le terrain en réintroduisant la religion dans l'éducation et la science (cf "En finir avec l'Intelligent Design"). L'un rêvait de faire sauter Roe v. Wade, l'autre mine consciencieusement (!) les fondements de Vatican II. L'un comme l'autre prétendent lutter contre le terrorisme et l'obscurantisme tout en faisant clairement leur jeu.

Bush a échoué de peu au bout de ses deux mandats (cf "
The Stolen Election"), Ratzinger sait que le temps lui est aussi compté. Cet homme pressé exsude l'ambition d'en finir au plus vite et cela commence à se voir...

Les Catholiques allemands ne s'y trompent pas, et certains quittent déjà l'Eglise comme un navire en perdition.

Reste à voir si les modérés survivants parviendront à récupérer le gouvernail à temps.

2 commentaires:

  1. Je vois qu'une fois de plus on tombe sur de l'ignorance mais il faut constater que cette ignorance et cette fiereté de l'être semblent très à la mode de nos jours. Lorqu'on ne connaît pas la différence entre "levée d'excommunication" et "réhabilitation", on s'abstient d'écrire un article sur le sujet.

    RépondreSupprimer
  2. @cricri

    Vous dites : "Lorqu'on ne connaît pas la différence entre "levée d'excommunication" et "réhabilitation", on s'abstient d'écrire un article sur le sujet."

    Pour votre gouverne : au sens de l'Eglise, la "réhabilitation" se définit comme la levée d'une condamnation prononcée par une autorité ecclésiastique.

    ego te absolvo

    RépondreSupprimer

Merci pour vos commentaires et pour votre patience: je dois valider manuellement chacun de vos messages sur chacun de mes nombreux blogs. J'accepte volontiers les critiques, mais ni le spam, ni les liens commerciaux, ni les messages haineux.
Stephane

Welcome to my personal portal : blogules - blogules (VF) - mot-bile - footlog - footlog archives - Seoul Village - La Ligue des Oubliés - Dragédies - Kim Mudangnim - Citizen Came - Stephanemot.com - archives blogules - archives blogules (VF)
Copyright Stephane MOT - Attention: Armes de Désinformation Massive