Bienvenue sur blogules ! - Accueil - blogules in English - mes autres sites et blogs : mon site évolutif - mot-bile - footlog - Seoul Village - Dragédies - Citizen Came - Little Shop Of Errors - Facebook: facebook.com/Blogule - twitter: @stephanemot
NOUVEAUTE !!! mes "dragédies" (la mer amarrée et autres dragédies) viennent de paraitre ! Commandez votre exemplaire sur Amazon.fr.
Et toujours : "La Ligue des Oubliés" (sur Amazon.com et Amazon.fr)

20080827

Service Minimum

Un hommage aux personnalités de Michelle Obama, Joe Biden et son épouse, rien de franchement chaleureux pour Barack himself : Hillary Clinton a rempli sa mission à l'occasion de la Convention Nationale Démocrate de Denver, mais sans faire plus que le job demandé et dans ce qui ressemblait un peu trop à un discours de sa propre campagne.

Au lieu de pousser crescendo le candidat officiel dans la foulée de Brian Schweitzer (le Gouverneur du Montana avait parfaitement chauffé la salle au préalable), Clinton est revenue en boucle sur elle-même. Parfois, on sentait qu'elle pouvait franchir le pas et faire basculer jusqu'au plus récalcitrant de ses militants : elle a tenu à plusieurs reprises toute la salle avec brio, mais c'était pour mieux revenir à chaque fois sur sa relation personnelle avec ses fidèles, et casser la dynamique unitaire.

A l'inverse, ses appels au vote Obama partaient systématiquement à contre-temps, sans lien logique avec ce qui précédait. Le vote Obama apparait comme un vote contre Bush et un vote pour les Démocrates, pas un vote pour Barack Obama.

Le Sénateur de New York a néanmoins parfaitement maîtrisé son body language, et ordonné à ses troupes de se poser les bonnes questions : ont-elles voté pour Hillary ou pour elles-même, pour leurs proches, pour l'Amérique ? Peuvent-elles voter ensuite McCain et se regarder dans une glace ou pire, confronter le regard de leurs descendants ? "You haven't worked so hard over the last 18 months, or endured the last eight years, to suffer through more failed leadership. No way. No how. No McCain."

Au final : une prestation par moment brillantissime mais insuffisante pour totalement effacer le malaise.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour vos commentaires et pour votre patience: je dois valider manuellement chacun de vos messages sur chacun de mes nombreux blogs. J'accepte volontiers les critiques, mais ni le spam, ni les liens commerciaux, ni les messages haineux.
Stephane

Welcome to my personal portal : blogules - blogules (VF) - mot-bile - footlog - footlog archives - Seoul Village - La Ligue des Oubliés - Dragédies - Kim Mudangnim - Citizen Came - Stephanemot.com - archives blogules - archives blogules (VF)
Copyright Stephane MOT - Attention: Armes de Désinformation Massive