Bienvenue sur blogules ! - Accueil - blogules in English - mes autres sites et blogs : mon site évolutif - mot-bile - footlog - Seoul Village - Dragédies - Citizen Came - Little Shop Of Errors - Facebook: facebook.com/Blogule - twitter: @stephanemot
NOUVEAUTE !!! mes "dragédies" (la mer amarrée et autres dragédies) viennent de paraitre ! Commandez votre exemplaire sur Amazon.fr.
Et toujours : "La Ligue des Oubliés" (sur Amazon.com et Amazon.fr)

20090715

Touriste ou pas, le Français peut mieux faire et doit mieux être

La dernière étude Expedia-TNS Infratest met à nouveau en évidence l'image désastreuse du touriste français auprès des professionnels de l'hôtellerie.

Aussitôt, mes chers compatriotes réagissent vivement, suivant leurs deux modèles préférés :
- la Mère Denis : "ah c'est ben vrai ça, y'a pus d'saisons tout se perd ma bonne dame les Français sont des veaux"
- le Père Poujade : "encore un coup des Angliches ! ces saligauds viennent coloniser nos campagnes, polliniser nos compagnes, et veulent en plus qu'on leur dise merci !"

Le fait est que, pour commencer, le Français apprecie peu la critique.

Et c’est tres significatif : au lieu de positiver et de chercher à ameliorer les choses, il s’obstine dans le deni. Il se contente de bondir au lieu de rebondir.

Fondamentalement, il manque à la France une authentique culture du service. Il y a bien du progres en la matiere mais on sent que generalement ça ne vient pas du fond du coeur.

Il s'agit là aussi évidemment d'une caricature, et nous avons tous des ribambelles d’exemples de restaurateurs, hôteliers ou commerçants formidables... mais il faut bien admettre qu’au global, la comparaison avec la plupart des voisins (et que dire de l’Amérique du Nord ou surtout l’Asie !) n’est guère flatteuse. Même dans le luxe ! En fait, c’est encore pire dans le luxe... et c’est d’ailleurs l’une des causes principales de notre déficit en image. Mais au-delà du luxe, toutes les sociétés de service sont obligées d’investir massivement dans des formations de base qui seraient inutiles dans bien des pays.

Je pense qu’au fond, nous conservons essentiellement une mentalité de producteurs (mon produit est le meilleur, c’est à prendre ou à laisser), et devons nous forcer pour développer notre sens du service (qui est mon client, que souhaite-t-il, comment anticiper ses besoins et dépasser ses attentes ?).

1 commentaire:

  1. Il y a hélas beaucoup de vrai dans votre papier. Il y a quand même une amélioration indiscutable variable avec l'age et l'origine géographique du touriste..
    Elle bénéficierait de l'enseignement de quelques règles au niveau de la famille et de l'école
    Un point beaucoup plus satisfaisant
    l'accueil des étrangers qui a fait en quelques années d'énormes progrès. Espérons

    RépondreSupprimer

Merci pour vos commentaires et pour votre patience: je dois valider manuellement chacun de vos messages sur chacun de mes nombreux blogs. J'accepte volontiers les critiques, mais ni le spam, ni les liens commerciaux, ni les messages haineux.
Stephane

Welcome to my personal portal : blogules - blogules (VF) - mot-bile - footlog - footlog archives - Seoul Village - La Ligue des Oubliés - Dragédies - Kim Mudangnim - Citizen Came - Stephanemot.com - archives blogules - archives blogules (VF)
Copyright Stephane MOT - Attention: Armes de Désinformation Massive