Bienvenue sur blogules ! - Accueil - blogules in English - mes autres sites et blogs : mon site évolutif - mot-bile - footlog - Seoul Village - Dragédies - Citizen Came - Little Shop Of Errors - Facebook: facebook.com/Blogule - twitter: @stephanemot
NOUVEAUTE !!! mes "dragédies" (la mer amarrée et autres dragédies) viennent de paraitre ! Commandez votre exemplaire sur Amazon.fr.
Et toujours : "La Ligue des Oubliés" (sur Amazon.com et Amazon.fr)

20110603

Ferry a Lang avec la Grande Muette

Dans la foulée de l'affaire DSK et du scandale Georges Tron, Luc Ferry a ressorti la "présumée rumeur" Jack Lang et aussitôt, voilà la France brutalement arrachée à son omerta médiatique habituelle puis sans transition plongée dans le fangeux quotidien tabloïdesque de son voisin britannique... au moment même où le Royaume-Uni s'apprête à renforcer la protection de la vie privée suite à un twit dénonçant les frasques du footballeur gallois Ryan Giggs.

Infos ou rumeurs : jusqu'où faut-il ne pas aller, comme dirait l'autre ?

Première évidence : impossible de taire un crime avéré ou potentiel à partir du moment où des faits substantiels sont vérifiés. A défaut d'une preuve, l'existence d'une plainte ou d'un témoignage à charge suffisent théoriquement. L'info doit être révélée avec les précautions d'usage en fonction des éléments disponibles.

La persistance d'une rumeur peut parfois constituer en soi une info, mais doit être présentée comme telle et sans ambiguité, avec naturellement le point de vue du principal intéressé, comme le fit l'Express à propos de Jack Lang.

Histoire de rajouter un peu d'épice, la vie privée d'une personnalité publique n'a pas de définition claire. Certaines cherchent à la préserver, d'autres l'instrumentalisent, d'autres encore zappent d'un mode à l'autre en fonction de leur humeur (champion toutes catégories : Nicolas Sarkozy). Si untel a une affaire extra conjugale, cela relève a priori de la sphère privée. Mais imaginons par exemple un élu faisant campagne sur les valeurs familiales auprès de la droite chrétienne en paradant dans les médias avec sa femme et ses cinq enfants, alors que le reste de la journée il saute sur tout ce qui bouge dans sa région : l'imposture mérite d'être exposée. Grand classique du genre aux States : l'outing d'un pasteur gay prêchant l'homophobie à tous vents. L'enjeu n'est pas le même pour quelqu'un ne briguant pas un vote populaire et ne se posant pas en modèle d'honnêteté. Si tel chanteur ou tel footballeur gay pose avec une top model pour se fabriquer une image 'straight', c'est sans conséquence.

Frontière entre vie privée et vie publique toujours : si François Mitterrand court les jupons et cache une famille parallèle, ça en dit long sur le personnage mais cela ne me regarde pas. En revanche, s'il emploie des ressources de la République pour Mazarine et a fortiori s'il lance des écoutes illégales pour s'assurer que personne ne cafte, il faut bien évidemment siffler hors jeu.

Pour revenir à Luc Ferry, on voit tout de suite que l'on n'a pas affaire à un pro de la politique. Que l'ancien ministre ne maîtrise pas les codes du genre lui ferait presque honneur, mais ici c'est sa capacité à réfléchir qui est remise en question : soit il pense que c'est une rumeur et il le dit, soit il y croit et alors il doit fournir une explication sur son silence passé, y compris face à sa source puisque de toute évidence il ne lui a pas demandé si c'était vrai, prouvé, si l'affaire avait été évoquée dans les media...

Au moins, sur ces lignes, vous n'êtes pas pris en traîtres, c'est écrit noir sur blanc : "Attention: Armes de Désinformation Massive". Il n'y a guère que les
Truthers pour gober mes blogules au premier degré... En matière de rumeurs, convenons-en, difficile de servir de meilleurs clients.

blogules 2011

1 commentaire:

  1. La nouvelle French Touch politique, ou l'art de botter en touche.
    Récemment, B. Debré s'est aussi essayé aux rumeurs à partir de rumeurs concernant notre bon diable priapique. Il a vaguement
    rectifié son tir et déclaré qu'il comprenait "que ses réactions aient pu surprendre un certain nombre de personnes, mais il a été ulcéré qu'au-delà des sensibilités partisanes, l'image de la politique française ait été ainsi ternie."
    Si l'on avait vraiment mauvais fond, on leur rétorquerait que la connaissance de faits graves non dénoncés est déjà à elle seule une salissure qui relève du pénal à défaut de sa conscience (les carottes sont décidemment trop cuites). Et surtout, que cette précipitation opportune à réagir et à alimenter les Truthers est une offense faite à toutes les victimes des abus de pouvoir, qui elles n'ont souvent plus que le silence à remplir.
    La vérité ne se sert pas avec des à peu près.
    La politique française a tous les moyens de se ternir toute seule, et il semble qu'elle n'a plus aucun tabou. Ce pan-là du projet aura au moins été une réussite.

    RépondreSupprimer

Merci pour vos commentaires et pour votre patience: je dois valider manuellement chacun de vos messages sur chacun de mes nombreux blogs. J'accepte volontiers les critiques, mais ni le spam, ni les liens commerciaux, ni les messages haineux.
Stephane

Welcome to my personal portal : blogules - blogules (VF) - mot-bile - footlog - footlog archives - Seoul Village - La Ligue des Oubliés - Dragédies - Kim Mudangnim - Citizen Came - Stephanemot.com - archives blogules - archives blogules (VF)
Copyright Stephane MOT - Attention: Armes de Désinformation Massive