Bienvenue sur blogules ! - Accueil - blogules in English - mes autres sites et blogs : mon site évolutif - mot-bile - footlog - Seoul Village - Dragédies - Citizen Came - Little Shop Of Errors - Facebook: facebook.com/Blogule - twitter: @stephanemot
NOUVEAUTE !!! mes "dragédies" (la mer amarrée et autres dragédies) viennent de paraitre ! Commandez votre exemplaire sur Amazon.fr.
Et toujours : "La Ligue des Oubliés" (sur Amazon.com et Amazon.fr)

20170405

Onze Mondial

La Dream Team 2017 a livré son grand débat, et le onze tricolore n'a pas trop à rougir de la comparaison avec les primaires républicaines aux Etats-Unis, qui avaient il est vrai placé la barre particulièrement bas. Hier, la France a eu droit à juste ce qu'il fallait de ridicule (merci Philippe Poutou et companie), mais on a aussi parfois touché le fond au sens littéral, donc un peu moins négatif du terme.


Jean-Luc Mélenchon fut comme d'habitude à son meilleur pour défendre la laïcité, Emmanuel Macron pour défendre l'Europe et la république du nationalisme, Benoît Hamon pour défendre sa position d'avant-centre (entre l'aile droite de Mélenchon et l'aile gauche de Martine Aubry), et Mélenchon, Fillon, et Le Pen pour défendre la Russie de Poutine.

Pauvre Vladimir.

Pour lui, qui sortait d'une année 2016 de rêve (Brexit, Trump, et Fillon vainqueurs), et s'apprêtait à mettre la main sur le reste de l'Europe en 2017 (voir "Président-élu Poutine: l'Europe après les Etats-Unis?"), 2017 commence comme dans un cauchemar: Donald Trump n'arrive pas à se débarrasser du Russiagate, Mark Rutte a parfaitement exploité la campagne d'Erdogan pour protéger les Pays Bas de Geert Wilders, et la France pourrait bien finir par lui échapper.

Le plan était parfait: Marine Le Pen en tête de gondole, face à Mélenchon ou Fillon au second tour. Soit elle gagne, soit un ami du Kremlin l'emporte. Et ce n'est pas Hamon qui va ruiner la fête.

Si Mélenchon ne parvient pas à décoler, il maintient au moins le neuneu à distance du second tour, et c'est le minimum qui lui était demandé. Le gros problème, c'est Fillon, complètement largué par Macron. En plus, Marine recule à la second place, risquant de perdre le momentum nécessaire pour espérer une victoire au second tour.

Alors Vlad en est réduit à inviter Marine Le Pen au grand jour pour booster son image internationale, et à balancer des fake news aussi grotesques que cette perle de Sputnik News, que Google m'a généreusement (enfin moyennant un généreux achat d'espace) mis en avant quand je cherchais 'sondage présidentielle 2017' la semaine dernière. Dans cette une surréaliste, Fillon est présenté en tête d'un sondage bidon, et Poutine en victime d'une injuste campagne de calomnie:

"Fake news made in France (actually Russia): Sputnik News trying to defend its heroes Putin and Fillon" (20170330) )
Encore moins subtil que les petites mains débarquées de la campagne de Trump pour torpiller les élections en Europe (voir "Les Media à l'heure de la Guerre Asymétrique").

Trois semaines à tenir, et ne parlons même pas des quadrangulaires à l'horizon aux législatives en cas de victoire de Macron... Pour ce qui est de la fin du PS et du PR, c'était déjà validé par les primaires.

blogules 2017
Armes de Desinformation Massive depuis 2003 (we also provide blogules transfusion in English)
NEW: rejoignez blogules sur Facebook!!! (V.F.) / join blogules on Facebook!!! (V.O.) and Twitter (@stephanemot, @blogules)
Bookmark and Share
Follow Us

.

Welcome to my personal portal : blogules - blogules (VF) - mot-bile - footlog - footlog archives - Seoul Village - La Ligue des Oubliés - Dragédies - Kim Mudangnim - Citizen Came - Stephanemot.com - archives blogules - archives blogules (VF)
Copyright Stephane MOT - Attention: Armes de Désinformation Massive