Bienvenue sur blogules ! - Accueil - blogules in English - mes autres sites et blogs : mon site évolutif - mot-bile - footlog - Seoul Village - Dragédies - Citizen Came - Little Shop Of Errors - Facebook: facebook.com/Blogule - twitter: @stephanemot
NOUVEAUTE !!! mes "dragédies" (la mer amarrée et autres dragédies) viennent de paraitre ! Commandez votre exemplaire sur Amazon.fr.
Et toujours : "La Ligue des Oubliés" (sur Amazon.com et Amazon.fr)

20050123

Blogule rouge aux régulateurs - FT tout puissant

La protection du consommateur passe toujours après celle du "champion national" France Telecom.

  • Pour commencer, l'ART lui accorde son désormais traditionnel cadeau "augmentation de l'abonnement vs baisse des communications" :
    => L'augmentation de l'abonnement équivaut à une pure augmentation de la marge brute : 1 euro de plus, c'est plus de 400 millions d'euros de gagnés chaque année sans se fatiguer, soit le tiers du CA 2003 du n°2 du marché cegetel, ou le quart du CA 2003 de Tele2 sur l'ensemble de l'Europe du Sud (France Italie Espagne Royaume-Uni Suisse Portugal Irlande) !
    => Couplée à une baisse des tarifs des communications, cette augmentation provoque une diminution formidable du marché adressable par la concurrence (avec transfert de valeur du dynamique - mon usage - vers l'inerte - je suis raccordé), et une augmentation immédiate de la part de client de France Telecom. Comme si Microsoft s'amusait à changer le marché de référence pour repasser au-dessus des 95% de PDM.
    => Le tout dans un flou artistique remarquable. Je serais curieux de voir de plus près le CEP (compte d'exploitation prévisionnel) de FT, qui fixe un panier de consommation arbitraire sans le fonder sur des usages réels. Nulle part il n'est fait mention d'un effet d'élasticité pourtant central dans le discours de l'opérateur aux analystes financiers. Par ailleurs, comment FT va-t-elle réduire le nombre d'abonnements sociaux de plusieurs centaines de milliers de comptes ? Avec quel impact sur le service universel ?
  • Deuxième point : la fusion des tarifs "local" et "voisinage V1 V2" augmente de fait la "sphère locale" ; le marché de référence de l'accès désormais multiservices (telecom, IT, audiovisuel), et l'espace de domination du monopole. C'est sur cette base que l'opérateur effectue sa baisse la plus forte, afin de contrer plus efficacement la concurrence sur le dégroupage.
  • Enfin, les contreparties pour la concurrence sont présentées comme une victoire pour l'ouverture du marché alors qu'elles relèvent de la "dette" et non du "don". Ce qu'il y a d'exceptionnel, c'est d'avoir tant tardé et non d'accorder un "cadeau" par ailleurs singulièrement édulcoré :
    - l'offre de revente en gros de l'abonnement ne sera pas disponible avant le T1 2006 au mieux, donnant à FT un nouvel avantage décisif en terme de "time to market". On a vu ce que cela avait donné sur l'ADSL pour Wanadoo.
    - la baisse des tarifs de gros pour le dégroupage semble significative (-30%) mais FT se rattrappe avec l'augmentation des frais de mise en service directement auprès des clients, avec un verrouillage du point d'entrée "déménagement", le moment de "rupture" clef pour un changement d'opérateur.

A défaut d'accepter le portefeuille des Finances, Breton voit celui de sa société gonfler à vue d'oeil.

Stephane MOT

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour vos commentaires et pour votre patience: je dois valider manuellement chacun de vos messages sur chacun de mes nombreux blogs. J'accepte volontiers les critiques, mais ni le spam, ni les liens commerciaux, ni les messages haineux.
Stephane

Welcome to my personal portal : blogules - blogules (VF) - mot-bile - footlog - footlog archives - Seoul Village - La Ligue des Oubliés - Dragédies - Kim Mudangnim - Citizen Came - Stephanemot.com - archives blogules - archives blogules (VF)
Copyright Stephane MOT - Attention: Armes de Désinformation Massive