Bienvenue sur blogules ! - Accueil - blogules in English - mes autres sites et blogs : mon site évolutif - mot-bile - footlog - Seoul Village - Dragédies - Citizen Came - Little Shop Of Errors - Facebook: facebook.com/Blogule - twitter: @stephanemot
NOUVEAUTE !!! mes "dragédies" (la mer amarrée et autres dragédies) viennent de paraitre ! Commandez votre exemplaire sur Amazon.fr.
Et toujours : "La Ligue des Oubliés" (sur Amazon.com et Amazon.fr)

20070427

Blogule blanc a l'autre pacte presidentiel

Le feuilleton du débat Bayrou-Royal et le vrai-faux rendez-vous sur Canal+, iTele et France Inter font le jeu de tout le monde sauf des Français : Sarko peut se gausser de ses rivaux, Bayrou clamer tenir la preuve éclatante de la Berlusconite aigüe du Petit Nicolas, et Ségolène se draper dans le linceuil des martyrs pour mieux masquer son soulagement d'éviter le débat de trop.

Mais si une personne a "le cul entre deux chaises" aujourd'hui, c'est bien Ségolène Royal - en s'engageant sans filet dans le fameux débat avec Bayrou, elle s'est stupidement contrainte à répondre au pire moment (entre les 2 tours) à la question qui tue le PS : réactionnaire ou réformateur ? archaïque ou moderne ? Fabius ou Strauss Kahn ? Eluder le débat demeure la seule voie possible pour Ségo. C'est ce qui l'a permis de tromper la masse inculte des militants PS aux primaires, et de récupérer les "votes utiles" au premier tour.
Ce candidat fuyant est enfin obligée de faire un choix et de dévoiler le fond de sa pensée aux électeurs... il serait grand temps.

Le "pacte présidentiel" à géométrie variable de Royal n'est qu'un vide poche où s'accumulent les inepties à mesure qu'elle brasse les vents d'est, d'ouest, du nord et du sud.
A choisir, je préfère celui de Sarkozy : son programme tient la route, son équipe aussi, et son pacte présidentiel n'est pas un pacte avec le diable mais au contraire un pacte contre ses propres démons
: si la social démocratie de droite l'a rallié massivement, c'est tardivement et sous conditions. Sarko sait pertinement que s'il dérape, des "hommes libres" comme Borloo et Barnier, mais aussi toute la Chiraquie du centre et la quasi totalité de sa dream team iront voir ailleurs. Sans doute pour se poser sur "la troisième chaise" chère à Bayrou.

2 commentaires:

  1. Si meme les electeurs de Sarkozy émettent l'hypothese d'un possible dérapage de leur futur président, il est evident que le vote Segolene Royal s'impose

    RépondreSupprimer
  2. J'ai simplement l'honnetete de livrer franchement le fond de ma pensee. D'autres le font, y compris parmi les elus UMP qui ont obtenu des garanties en echange de leur soutien. Sarkozy est sous surveillance et il sait qu'il n'a pas le droit de deraper.
    Le vote Royal ne s'impose pas pour autant : de tres nombreux electeurs de Royal ont eux aussi du mal a adherer au personnage pour bien d'autres raisons (caractere, competence, fiabilite, coherence, honnetete intellectuelle...) et en font part egalement. Royal derape en permanence mais ce ne sont pas des derapages controles.

    RépondreSupprimer

Merci pour vos commentaires et pour votre patience: je dois valider manuellement chacun de vos messages sur chacun de mes nombreux blogs. J'accepte volontiers les critiques, mais ni le spam, ni les liens commerciaux, ni les messages haineux.
Stephane

Welcome to my personal portal : blogules - blogules (VF) - mot-bile - footlog - footlog archives - Seoul Village - La Ligue des Oubliés - Dragédies - Kim Mudangnim - Citizen Came - Stephanemot.com - archives blogules - archives blogules (VF)
Copyright Stephane MOT - Attention: Armes de Désinformation Massive