Bienvenue sur blogules ! - Accueil - blogules in English - mes autres sites et blogs : mon site évolutif - mot-bile - footlog - Seoul Village - Dragédies - Citizen Came - Little Shop Of Errors - Facebook: facebook.com/Blogule - twitter: @stephanemot
NOUVEAUTE !!! mes "dragédies" (la mer amarrée et autres dragédies) viennent de paraitre ! Commandez votre exemplaire sur Amazon.fr.
Et toujours : "La Ligue des Oubliés" (sur Amazon.com et Amazon.fr)

20090115

De La Justice En Amérique - De La Démocratie En Israël

A quelques jours de l'Inauguration d'Obama, sa Dream Team poursuit ses auditions devant des comités plutôt coulants sur les parties les moins glorieuses des C.V. présentés : Hillary décrochera probablement son Secrétariat d'Etat malgré Bill, et Timothy F. Geithner son Secrétariat au Trésor en dépit de ses petits soucis avec les services du fisc et de l'immigration.

Mais les Républicains et en particulier les supporters de George W. Bush tenteront tout pour éviter la confirmation d'Eric Holder à la Justice. Ses liens avec Rod Blagojevich, sa permissivité sur les pardons accordés par Bill Clinton pendant les dernières heures de son second mandat... rien ne lui sera épargné.

Il faut dire que le programme de Holder a de quoi leur faire peur : au lendemain de la confirmation officielle d'actes de torture à Guantanamo, cette antithèse d'Alberto Gonzales ose proclamer ceci : "l'adhésion à la règle de la loi renforce la sécurité en privant les organisations terroristes de leurs meilleurs outils de recrutement" ("Adherence to the rule of law strengthens security by depriving terrorist organizations of their prime recruiting tools").

En d'autres termes : l'Administration Bush-Cheney a favorisé le développement du terrorisme en s'écartant des principes mêmes qu'elle était supposée défendre.

Rien de nouveau sous le soleil (cf "Universal Declaration of Independence from Fundamentalism"): le seul moyen de lutter contre le terrorisme et le fondamentalisme reste de lutter à leur source, contre la pauvreté, l'injustice, et les dérives de démocraties supposées modèles...

L'Amérique semble vraiment sur la bonne voie. Une fois de plus (cf "The Stolen Election"), elle n'a fait qu'une partie du chemin en élisant Obama et ne se rachètera vraiment qu'en traînant en justice ceux qui l'ont bafouée. Gonzales doit payer, Cheney doit payer, Rumsfeld doit payer. Bush tente désespérément de plaider l'innocence et de réécrire l'Histoire mais lui-aussi devra payer...

Pendant ce temps, Israël confirme ses mauvais choix (cf "Le 10 Février 2009, Israël vote Obama '08 ou Bush '04 ?") : en interdisant deux partis arabes de participer aux élections, le gouvernement affiche enfin clairement son mépris de la démocratie et sa volonté d'exclure de la nation ses citoyens non juifs.

Les Israéliens musulmans se posaient déjà sérieusement des questions : ils payent des impôts mais ne les voient pas vraiment employés à des projets bien positifs. Il représentent autour de 16% de la population, et c'est encore trop pour certains... En fait, les extrémistes des deux camps seraient ravis qu’ils déchirent leurs cartes d’électeurs et se radicalisent.

A ce stade, l'alibi Hamas ne tient plus. Le vrai conflit n'est pas entre Israël et le Hamas mais entre Israël et la justice, entre Israël et la démocratie. Les électeurs sont en droit de savoir où ce gouvernement souhaite réellement aller. Il n’est plus possible d’avancer comme si tout était permis ; c’est totalement suicidaire.

Israël ne peut plus faire l’économie d’une déclaration officielle sur sa définition même, sa nature, ses valeurs, son projet politique pour le nouveau millénaire.

Présenté à sa naissance comme l'Etat du peuple juif, ce pays a adopté la démocratie et la république, et sa population compte près de 20% de citoyens non-juifs.

Mais le projet de Constitution de 1948 a échoué à cause des divergences entre fondamentalistes et partisans de la laïcité, et le moins que l'on puisse dire est que rien n'a changé depuis.
Il est temps de jouer cartes sur tables : Israël veut-il devenir une démocratie comme les autres ou un pendant juif aux Républiques Islamiques ?

Si Israël préfère s'enfoncer dans une voie sans issue, elle n'a pas grand chose à faire : continuer à fouler aux pieds les principes et les droits les plus fondamentaux, à refuser de reconnaître la Cour Pénale Internationale, et bien sûr continuer à donner aux terroristes "leurs meilleurs outils de recrutement" en multipliant les exactions et l'usage de pratiques et d'armes interdites par le droit international...

... En s'en remettant comme d'habitude au droit de veto du grand frère Américain...

Obama s'engage à fermer Guantanamo et rétablir la justice dans son pays. J'espère sincèrement qu'il va aider la démocratie israélienne à se sauver au plus vite.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour vos commentaires et pour votre patience: je dois valider manuellement chacun de vos messages sur chacun de mes nombreux blogs. J'accepte volontiers les critiques, mais ni le spam, ni les liens commerciaux, ni les messages haineux.
Stephane

Welcome to my personal portal : blogules - blogules (VF) - mot-bile - footlog - footlog archives - Seoul Village - La Ligue des Oubliés - Dragédies - Kim Mudangnim - Citizen Came - Stephanemot.com - archives blogules - archives blogules (VF)
Copyright Stephane MOT - Attention: Armes de Désinformation Massive