Bienvenue sur blogules ! - Accueil - blogules in English - mes autres sites et blogs : mon site évolutif - mot-bile - footlog - Seoul Village - Dragédies - Citizen Came - Little Shop Of Errors - Facebook: facebook.com/Blogule - twitter: @stephanemot
NOUVEAUTE !!! mes "dragédies" (la mer amarrée et autres dragédies) viennent de paraitre ! Commandez votre exemplaire sur Amazon.fr.
Et toujours : "La Ligue des Oubliés" (sur Amazon.com et Amazon.fr)

20091110

Sarkozy (re)fait le mur

Nicolas Sarkozy était-il bien, comme il l'affirme, présent à Berlin le 9 Novembre 1989 juste au moment de la chute du mur, ou le lendemain, comme le confirme Rue89* ? Avec la complicité de son Agence Fausse Presse, blogules apporte les preuves d'une troisième version.

Selon le premier intéressé, pas de doute : notre Petit Pair des Pipoles était parmi les premiers à donner des coups de pioche dans le mur le jour-même, photo à l'appui. "Je suis parti avec mon copain Juppé, j'ai croisé mes amis Madelin et Fillon, mais aussi Clotaire et Alceste. J'ai serré beaucoup de mains et discuté avec plein de Berlinois qui malheureusement, étaient trop excités pour faire l'effort de me répondre en Français".

Le témoignage d'Alain Juppé : "après vérifications, le 10 novembre semble effectivement plus proche de la réalité... Mais peu importe la date, le symbole historique demeure, fort, imposant, droit dans ses bottes."

Le témoignage du photographe Paul Clave : "cette photo je m'en souviens, je l'ai faite le 10 au soir à 22h00*. Les politicards venus se montrer ont posé une minute puis sont retourné au café du coin discuter le bout de gras. Au final, ils auront passé nettement moins de temps à vivre l'événement qu'à étudier les moyens de l'exploiter."

Le témoignage de François Fillon : "J'étais déjà sur place dans le cadre d'une importante conférence internationale, et c'est vrai, j'ai croisé Nicolas. Entre autres. Comprenez-moi : dans les jours qui ont suivi l'événement, j'ai vu tellement de V.I.P. venues se montrer que j'ai du mal à me souvenir quand et où j'ai croisé untel ou unetelle. Maintenant si vous voulez bien m'excuser, j'ai un pays à gérer."

Le témoignage d'Alain Madelin : "la chute du mur ! Vous croyez que j'allais manquer ça ? La fin du communisme, le triomphe du libéralisme, et vingt ans après Disneyworld à Shanghai, c'est pas beau ? S'il y a eu un quart d'heure où on ne m'a pas pris pour un has been c'est le moment où je suis allé au pied de ce foutu mur... Sarkozy ? Il a pris le train. A l'époque c'est moi qui voyageais en jet privé. Et cet opportuniste a viré sa cuti depuis : il ne jurait que par Thatcher et Reagan et maintenant il prend des marxistes léninistes dans son gouvernement."

Le témoignage de Jean-Louis Borloo : "ouais on en a reparlé tout à l'heure de cet épisode. J'ai vu Sarko débarquer dans mon troquet berlinois le 9 au soir. On s'est jeté quelques bières derrière le col en regardant les sauvageons détruire cette affreuse barre de béton".

Le témoignage de Cécilia Sarkozy : "le 9 novembre 1989, Nicolas et moi avions un dîner en amoureux au Fouquet's - avec Rachida, Johnny, Mireille Mathieu et David Martinon. Nico s'est bien absenté à un moment, mais cinq minutes, histoire de remettre en place sa talonnette droite qui menaçait de se faire la malle."

Le témoignage de Jean-Louis Borloo (2) : "ah ouais Cécilia elle a dit ça ? Mais elle devait avoir un verre de trop la petite : c'est pas cinq minutes mais trois heures qu'il s'est absenté le Nico. Il a fait l'aller-retour express dans la Ferrari de Bolloré, avec Bernard Tapie. Et à y bien réfléchir, il a pas trop touché à sa mousse. Ce soir-là, j'étais la plupart du temps avec Jacques Mellick. Je sais pas pourquoi je les confonds souvent ces deux-là."

Le témoignage de Johnny Hallyday : "Nico il était là, pis il était plus là, pis finalement il était là. Il m'a dit j'ai fait le mur. Je lui ai dit t'as bien raison, moi aussi dès que j'peux je fais le mur, et au minimum trois fois par jûr."

Mais le témoignage le plus accablant vient de François Pinault : "ah ! cette photo, c'est toute une histoire... Le jeune Nicolas a débarqué chez moi le 9 au soir, tout essoufflé. Il avait appris pendant le dîner que le mur de Berlin était tombé et voulait à tout prix une photo de lui pour épater Cécilia. Or il s'était souvenu de ma sculpture en béton de Zbigniew Szgzbwyjezleszszky que j'avais à l'époque dans mon salon... J'ai pris un polaroïd vite fait et il est reparti aussitôt. Le lendemain il m'a appelé pour me remercier : la photo avait fait son petit effet entre le fromage et le dessert."

Témoignage de Jacques Chirac : "François m'avait raconté cet épisode, on avait bien rigolé. Moi je partais pour le Japon : le cinq étoiles, le match de sumo, les sushis à la tête de veau, la valise de dollars... la routine, quoi, alors pas question de changer mon programme pour me peler le jonc à Berlin. J'ai envoyé Alain sur place, et ce petit merdeux est venu jouer les suppléments de bagage. Non mais regardez-le s'empêtrer dans ses délires mythomanes... c'est du Facebook avec un petit "f", et un jour où l'autre ça finit par faire schnapps."

blogules 2009

* "
Nicolas Sarkozy n'était pas à Berlin le 9 Novembre 1989" (Rue89 20091109)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour vos commentaires et pour votre patience: je dois valider manuellement chacun de vos messages sur chacun de mes nombreux blogs. J'accepte volontiers les critiques, mais ni le spam, ni les liens commerciaux, ni les messages haineux.
Stephane

Welcome to my personal portal : blogules - blogules (VF) - mot-bile - footlog - footlog archives - Seoul Village - La Ligue des Oubliés - Dragédies - Kim Mudangnim - Citizen Came - Stephanemot.com - archives blogules - archives blogules (VF)
Copyright Stephane MOT - Attention: Armes de Désinformation Massive