Bienvenue sur blogules ! - Accueil - blogules in English - mes autres sites et blogs : mon site évolutif - mot-bile - footlog - Seoul Village - Dragédies - Citizen Came - Little Shop Of Errors - Facebook: facebook.com/Blogule - twitter: @stephanemot
NOUVEAUTE !!! mes "dragédies" (la mer amarrée et autres dragédies) viennent de paraitre ! Commandez votre exemplaire sur Amazon.fr.
Et toujours : "La Ligue des Oubliés" (sur Amazon.com et Amazon.fr)

20131213

Corée du Nord: on purge tonton

La Corée du Nord s'est livré à une purge à montrer dans tous les manuels du parfait dictateur (voir sur Seoul Village "JANG Sung-taek "sledge-hammered" out (tu quoque, patrui mi?)"). La principale victime est bien connue: JANG Song-taek, beau-frère du peu regretté KIM Jong-il et oncle de KIM Jong-un, l'homme supposé avoir commandité le nettoyage.

JANG avait déjà été à deux reprises écarté du pouvoir par KIM Jong-il, qui avait dû se résoudre à rappeler cet intriguant bien apprécié des voisins chinois pour former son jeune successeur alors qu'il récupérait de ses problèmes de santé. Récupération toute relative puisque le père de Jong-un et fils du fondateur de la dynastie meurt le 17 décembre 2011 (le second anniversaire promet d'être spectaculaire). Jong-un se retrouve donc plus tôt que prévu bombardé à la tête du Barnum, flanqué d'un bien encombrant chaperon rouge.

Quitte à se débarrasser du numéro 2, autant lui faire porter le chapeau pour tout ce qui cloche dans le pays: non content de trahir le régime politique, JANG est jugé responsable de toutes les crises économiques et morales noyautant la nation (corruption, drogue, sexe, casino, tout y passe).

Bien sûr, la propagande met pour la première fois en valeur une crise majeure au sommet de la hiérarchie, mais le message est ailleurs: personne n'est à l'abri, n'importe quelle tête peut tomber à tout instant, fini de rigoler.

Bon, ça n'a jamais franchement rigolé dans le coin, mais tout le monde a ses petites combines à droite à gauche pour tenir la tête hors de l'eau, et le régime alterne régulièrement les coups de pouce et de frein à l'attention des militaires, des apparachiks du parti, des élites de Pyongyang, et même de la classe montante des entrepreneurs pour asseoir son pouvoir. Cette purge ne ressemble pas aux précédentes et préfigure une possible redistribution des cartes et concentration des pouvoirs. A tout le moins, le défi s'annonce de taille sur le plan des ressources humaines...

En revanche, ça se simplifie au niveau de la famiglia. Si l'influente veuve de JANG, KIM Kyong-hui, est supposée avoir échappé à la grande lessive en donnant son feu vert pour la liquidation de son mari, la branche de son frère sort naturellement renforcée dans l'arbre généalogique "royal".

Théoriquement c'était à l'aîné de la fratrie de succéder à KIM Il-sung, mais KIM Jong-nam a été totalement discrédité à la suite de l'épisode rocambolesque de son arrestation à Narita en 2001, et il évite soigneusement de jouer les rivaux en profitant des douceurs de Macao. Son fils KIM Han-sol, qui éudie désormais à Sciences Po Le Havre, n'a pas hésité à qualifier son oncle de dictateur (voir "KIM Han-sol - Episode IV, Striking Back At The Empire?").

Le second fils KIM Jong-chul va-t-il enfin sortir de l'ombre? Il aurait participé à la purge en tenant en joue les gardes de son oncle. Son jeune frère KIM Jong-un apparaitrait alors moins seul sur un échiquier brusquement rajeuni. Mais le régime souhaite-t-il monter en épingle un potentiel rival?


I'm a poor lonesome dictator (voir l'interview exclusive de KIM Jong-un)

Comme toujours avec la Corée du Nord, les rumeurs les plus folles continuent de circuler, tout et son contraire demeurent possibles, l'aventure peut cesser demain comme se prolonger vingt ans.

Difficile de prolonger vingt ans sans l'aide de la Chine. Celle-ci a perdu un point d'entrée, mais rien ne dit qu'elle n'a pas joué un rôle dans une purge menée relativement peu de temps après son dernier Plénum, et qu'elle ne sorte pas renforcée dans l'histoire.



Veuillez me suivre (2 officiers arrêtent JANG Sung-taek en plein comité, silence dans les rangs)
Peu après (quelques jours à en croire la propagande), Judas conserve profil bas à son arrivée devant le tribunal militaire. Deux non gradés l'encadrent désormais, YTN détecte des mains un peu rouges et un visage tuméfié - le froid? la torture? du henné? du crayola? du Photoshop?
Oncle Jang du temps de sa splendeur


blogules 2013
Armes de Desinformation Massive depuis 2003 (we also provide blogules transfusion in English)
NEW: rejoignez blogules sur Facebook!!! (V.F.) / join blogules on Facebook!!! (V.O.) and Twitter (@stephanemot, @blogules)
Bookmark and Share
Follow Us

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour vos commentaires et pour votre patience: je dois valider manuellement chacun de vos messages sur chacun de mes nombreux blogs. J'accepte volontiers les critiques, mais ni le spam, ni les liens commerciaux, ni les messages haineux.
Stephane

Welcome to my personal portal : blogules - blogules (VF) - mot-bile - footlog - footlog archives - Seoul Village - La Ligue des Oubliés - Dragédies - Kim Mudangnim - Citizen Came - Stephanemot.com - archives blogules - archives blogules (VF)
Copyright Stephane MOT - Attention: Armes de Désinformation Massive