Bienvenue sur blogules ! - Accueil - blogules in English - mes autres sites et blogs : mon site évolutif - mot-bile - footlog - Seoul Village - Dragédies - Citizen Came - Little Shop Of Errors - Facebook: facebook.com/Blogule - twitter: @stephanemot
NOUVEAUTE !!! mes "dragédies" (la mer amarrée et autres dragédies) viennent de paraitre ! Commandez votre exemplaire sur Amazon.fr.
Et toujours : "La Ligue des Oubliés" (sur Amazon.com et Amazon.fr)

20110817

Sarko : deux ans après Le Grand Emprunt, La Petite Lessive

En août 2009, notre hyper hype président adoré nous avait concocté un joli Grand Emprunt pour écoper les fuites de Bercy pendant l'été*. Deux ans après, Nico revient avec Angie en guest star pour nous essayer de nous fourguer un baril de lessive au prix de deux. Objectif : éviter à la France de perdre sa notation d'andouillette haut de gamme.

La vibrante déclaration de Valérie Pécresse à l'Assemblée la semaine dernière avait clairement annoncé la couleur :
- Les chiffres de la croissance ne vont pas être bons, mais
- Messieurs et Mesdames de S&P & co., soyez rassurés sur les priorités de notre Gouvernement : on restera dans les clous sur la dette quoi qu'il arrive
- on est prêts à tailler dans le vif si nécessaire, même sur 2012, quitte à sacrifier la sacrosainte règle d'or des coûteuses promesses de campagne (libre aux candidats aux primaires du PS de prolonger la tradition du demain on rase gratis**)

De fait, les chiffres de la croissance ne sont pas bons puisqu'il n'y a plus de croissance. Et ce zero pointé, presque flatteur, pourrait être corrigé à la baisse d'ici quelques mois, le temps pour l'opinion publique de se refaire à l'idée de vivre en récession.

Le pire, c'est que ça pourrait franchement être pire. On n'ose imaginer quelle note présenterait la nation si la réforme des retraîtes n'avait pas été bouclée, si le taux de renouvellement des fonctionnaires avait été maintenu, ou pire encore, si Sainte Ségolène des deux Cloches avait mené à bien son programme à géométrie variable de 2007.

La bonne nouvelle, c'est qu'il n'y a pas de Tea Party pour torpiller ce qu'il reste de navire. Les premières mesures évoquées hier par Nico et Angie feraient bondir Michele Bachmann et ses amis : la délocalisation de Bercy à Bruxelles ou une taxe Tobin sur les transactions financières, pas très libéral tout ça.

Après l'échec cinglant de la carte sécuritaire (un tremplin gentillement mis à la disposition de Marine Le Pen), Sarko joue son avant-dernier atout pour 2012. Pas encore l'arme atomique, puisque le dernier atout en question reste l'état de guerre ou d'attaque terroriste majeure, mais du gros calibre tout de même : là aussi, la survie de la nation est en jeu.

Nico doit nous faire comprendre que c'est un job pour Superdupont. Pas pour la fille du père la rigueur Delors.

Le problème, c'est que Superdupont a perdu son bérêt (Lagarde partie sous d'autres cieux) et son triptyque baguette-camembert-pinard (Borloo en plein syndrôme d'Iznogoud). Aucun poids lourd, donc, mais un tandem Baroin-Pécresse en guise de pénultième fusible avant Fillon (l'éternel ultime recours), avec en prime Herman van Rompuy promu gardien du temple***...

Alors ce sera Sarko, seul, face à l'Anti-France, en grand pourfendeur de la dette****.

Impressionnant, mais au lieu de nettoyer les écuries d'Augias, Monsieur Propre se propose simplement de passer un petit coup de torchon sale sur les niches fiscales, histoire de grapiller une poignée de milliards d'Euros. Et pour rester dans les références mythologiques, les Français et les Allemands vont en profiter pour arrêter de remplir le tonneau des Danaïdes grecques parce que finalement, c'était pas une si bonne idée que ça d'y déverser ce qu'il nous restait de non-économies.


blogules 2011

* voir "
Sarkozy: le grand emprunt"
** notez le saut sémantique au rayon Gilette depuis 2007 et le fameux "j'y pense en me rasant"
*** décidément difficile de ne pas parler religion avec ce lascar (voir "
Herman van Rompuy, les haikus, l'humour et la religion")
**** ça sent l'album de la comtesse, mais cherchez plutôt du côté du mur du çon

1 commentaire:

  1. Superdupont nous a dévoilé son nouveau plan d'action contre le chômage et la récession ce jeudi, dans les Vosges.

    J'irai chercher la croissance avec des bombes:

    "L'important, c'est la ténacité (...) on n'y serait pas arrivé en Libye sans ténacité, et bien on mettra la même ténacité sur l'emploi, sur la compétitivité de la France", a-t-il conclu.
    N.S.

    RépondreSupprimer

Merci pour vos commentaires et pour votre patience: je dois valider manuellement chacun de vos messages sur chacun de mes nombreux blogs. J'accepte volontiers les critiques, mais ni le spam, ni les liens commerciaux, ni les messages haineux.
Stephane

Welcome to my personal portal : blogules - blogules (VF) - mot-bile - footlog - footlog archives - Seoul Village - La Ligue des Oubliés - Dragédies - Kim Mudangnim - Citizen Came - Stephanemot.com - archives blogules - archives blogules (VF)
Copyright Stephane MOT - Attention: Armes de Désinformation Massive