Bienvenue sur blogules ! - Accueil - blogules in English - mes autres sites et blogs : mon site évolutif - mot-bile - footlog - Seoul Village - Dragédies - Citizen Came - Little Shop Of Errors - Facebook: facebook.com/Blogule - twitter: @stephanemot
NOUVEAUTE !!! mes "dragédies" (la mer amarrée et autres dragédies) viennent de paraitre ! Commandez votre exemplaire sur Amazon.fr.
Et toujours : "La Ligue des Oubliés" (sur Amazon.com et Amazon.fr)

20160822

Tout pour ma pomme - conversations privées avec les présidents

Ne vous fatiguez pas à chercher les meilleures feuilles des derniers opuscules consacrés à Hollande et Sarkozy - je vous propose en exclusivité les moments de candeur trop honnêtes pour avoir été conservés dans ces "entretiens vérité".

Pour rappel, les farces en présence:
- à ma droite "Tout pour la France", de, avec, et pour Sarko himself, où l'ex dévoile le scoop le moins bien protégé de l'histoire: "j'ai décidé d'être candidat à la présidentielle de 2017*".
- à ma gauche "Conversations privées avec le président" menées par Antonin André et Karim Rissouli, où Flanby déclare en toute fermeté: "pour 2017 j'hésite, je me tâte, et ça prend du temps vous savez, avec tous ces replis et triples mentons"

Passons donc en revue les positions des candidats sur les principaux dossiers:

  • SUR LE POUVOIR: 
    • Nicolas Sarkozy: "Le pouvoir, c'est ma dope. Je n'arrête pas d'y penser, et plus seulement le matin quand je me rase. D'ailleurs maintenant, le rasoir, je le laisse de côté deux jours sur trois - ça fait viril sans faire hipster, et d'après les sondages de Patrick Buisson (que je viens de réembaucher), c'est ce que cherche mon coeur de cible marketing, la ménagère de moins de 50 ans qui écoute Mireille Mathieu mais hésite encore à voter Marine Le Pen."
    • François Hollande: "Le pouvoir? Je ne connais pas le sens de ce mot. Et pis je n'ai jamais pu. Ni au PS, ni à l'Elysée. Moi, Président de la République? Sérieusement? Je ne fais pas ça pour le pouvoir, mais pour faire croire."
  • SUR L'ECONOMIE:
    • NS: "L'économie, c'est mon dada. Comme le cheval pour Omar Sharif, et dans l'ordre s'il vous plait: j'ai été ministre du budget, puis ministre de l'économie, et enfin président pendant la pire crise depuis la Grande Dépression de DSK. Personne ne m'arrive à la cheville quand je mets mes talonettes XXXL. Et à propos de plateforme, mon programme pour les primaires c'est de lancer cet appel sincère aux sympathisans des Républicains: 'vous avez raqué au Sarkothon? vous allez payer au Sarkobis!'"
    • FH: "L'économie, c'est mon truc. J'ai fait HEC, j'ai donné des cours d'économie, et en toute modestie, dans le domaine, je me balade. Je ne fais d'ailleurs que ça, me balader dans les jardins de l'Elysée, pendant que Macron fait le beau. Franchement, on devrait me donner le Nobel de l'Economie. D'ailleurs, le coup de la taxe à 75%, ma plus belle connerie, eh bien elle n'était même pas de moi. Mais rassurez-vous, au cas où vous en douteriez, je suis parfaitement capable de ce genre de conneries."
  • SUR LA SECURITE:
    • NS: "La sécurité, c'est mon petit nom. J'ai tout de même tenu tête à Human Bomb et à Liliane Bettencourt à Neuilly, et ça prouve bien que je n'ai pas froid aux yeux - surtout avec mes nouvelles Ray Ban. Une fois de retour à l'Elysée en 2017, je ferai ajouter dans la constitution le droit de porter des armes pour tous les citoyens, et je construirai un mur pour empêcher les immigrés de rentrer. C'est ce que me conseille le dernier sondage de Patrick Buisson, qui vient de rejoindre l'équipe de campagne de Donald Trump."
    • FH: "La sécurité, c'est important, et ça fait partie des leçons que j'ai appris dans la douleur pendant ce quinquennat. On ne sait jamais quelle tragédie peut frapper la nation à tout moment. Moi, c'est en allant voir Julie que je me suis vautré sur une peau de banane laissée par Delanoe. C'est pour cela que j'ai pris la décision de mettre un casque chaque fois que je prends le scooter. La deuxième grande leçon, c'est de ne jamais baisser la garde: le jour même où j'ai annoncé que j'enlevais le casque, je me suis pris une crotte de pigeon sur la tête."
  •  SUR LA POLITIQUE ETRANGERE:
    • NS: "La politique étrangère, j'ai toujours eu raison avant les autres. Si on avait laissé mes copains Assad, Khadafi et Ben Ali en place, tout serait plus simple. C'est tellement plus difficile aujourd'hui de se faire offrir des Rolex. C'est confirmé par l'institut de sondages de Patrick Buisson, que Kim Jong-un vient de recruter."
    • FH: "La politique étrangère, c'est mon bâton de maréchal. Et comme Valérie le disait toujours, mon François, il n'a pas le bâton tous les jours, à part pour se faire battre. Cela dit, VGE a eu son Tchad, et j'ai eu mon Mali, mais j'attends toujours mes diamants."
  • SUR LE PAYSAGE POLITIQUE FRANCAIS:
    • NS: "Le paysage politique français est en ruines, et c'est essentiellement grâce à moi. Si vous croyez pouvoir m'enterrer bientôt, sachez que mon pouvoir de nuisance demeure intact. Vous avez vu dans quel état je vous ai rendu la droite après 5 ans à la tête du pays et bientôt deux à la tête du parti? Outragée, brisée, martyrisée, mais toujours pas libérée de moi. J'ai réussi à créer une copie conforme du Parti Républicain américain, un empire éclaté capable de porter à sa tête un dangereux égotique. Mes maîtres à penser en politique sont Edouard Balladur et Charles Pasqua: le premier m'a appris qu'on n'avait rien à gagner à être poli, le second m'a appris que le karcher rapportait plus de points que le pastis dans les sondages de Buisson, qui vient d'ailleurs d'être embauché par Rodrigo Duterte."
    • FH: "Le paysage politique français est en ruines, et c'est essentiellement grâce à moi. Si vous croyez pouvoir m'enterrer bientôt, sachez que mon pouvoir de nuisance demeure intact. Vous avez vu dans quel état je vous ai rendu la gauche après 10 ans à la tête du PS et bientôt 5 ans à la tête du pays? Littéralement amorphe, sans queue ni tête, sans colonne vertébrale, sans cerveau, et sans dents. C'est ça, tout l'art du consensus mou. Mes maîtres à penser en politique sont François Mitterrand, Jacques Chirac, et Michel Rocard: le premier m'a appris à être de droite en passant pour un gars de gauche, le second m'a appris à être de gauche en passant pour un gars de droite, et le troisième m'a appris à briller en société sans jamais réussir à être président."
  • SUR LES FEMMES:
    • NS: "Les femmes m'adorent. Comme moi, elles ne peuvent pas se passer de moi. Je ne peux toujours pas me passer de Cécilia, comme je ne pourrai jamais me passer de Carla, ou de Cruella. Cruella, c'est celle qui remplacera Carla au début de mon prochain mandat, parce que les Français attendent vraiment de moi que je présente un nouveau visage: c'est ce que me disent tous les sondages de Patrick Buisson, qui vient de signer chez Paris Match.
    • FH: "Les femmes m'adorent. Elles savent qu'au fond, sous mon armure de graisse, se cache un coeur prêt à fondre à tout moment. Ségolène, Valérie , Julie, Anne, Beyoncé, elles sont toutes à mes pieds. Littéralement: je me suis fait tatouer leurs noms sous la voute plantaire - ça chatouille!"
  • LEUR SLOGAN POUR LA CAMPAGNE 2017:
    • NS: "Compétitivité, Liberté, Autorité, Vérité, Identité, ne pas dépasser la date de Validité."
    • FH: "Tout devient impossible."

blogules 2016
Armes de Desinformation Massive depuis 2003 (we also provide blogules transfusion in English)
NEW: rejoignez blogules sur Facebook!!! (V.F.) / join blogules on Facebook!!! (V.O.) and Twitter (@stephanemot, @blogules)
Bookmark and Share
Follow Us


* pour son précédent retour, voir "Liliane, fais les valises de billets (Sarko revient parmi les siens)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour vos commentaires et pour votre patience: je dois valider manuellement chacun de vos messages sur chacun de mes nombreux blogs. J'accepte volontiers les critiques, mais ni le spam, ni les liens commerciaux, ni les messages haineux.
Stephane

Welcome to my personal portal : blogules - blogules (VF) - mot-bile - footlog - footlog archives - Seoul Village - La Ligue des Oubliés - Dragédies - Kim Mudangnim - Citizen Came - Stephanemot.com - archives blogules - archives blogules (VF)
Copyright Stephane MOT - Attention: Armes de Désinformation Massive