Bienvenue sur blogules ! - Accueil - blogules in English - mes autres sites et blogs : mon site évolutif - mot-bile - footlog - Seoul Village - Dragédies - Citizen Came - Little Shop Of Errors - Facebook: facebook.com/Blogule - twitter: @stephanemot
NOUVEAUTE !!! mes "dragédies" (la mer amarrée et autres dragédies) viennent de paraitre ! Commandez votre exemplaire sur Amazon.fr.
Et toujours : "La Ligue des Oubliés" (sur Amazon.com et Amazon.fr)

20061008

Blogule rouge aux Democrates - 2006 avant 2007 et 2008

En dépit d'une invraisemblable litanie d'insultes à la justice, à la démocratie et aux valeurs sur lesquelles elle est sensée avoir été bâtie, l'Amérique a massivement voté Bush en 2004 *.
En dépit d'une invraisemblable collection de scandales reléguant le Watergate, l'Irangate ou le Monicagate au rayon des faits divers les plus insignifiants, les Républicains semblent bien partis pour conserver leur majorité cette année.
Bien sûr, Ken Mehlman et Karl Rove pourront une fois de plus revendiquer leur rôle décisif dans ce nouveau forfait, mais l'Histoire retiendra également la désolante démission de Démocrates trop occupés à se crêper le chignon sur la Présidentielle de 2008 pour s'intéresser aux joutes de novembre prochain, pourtant critiques pour l'avenir de leur pays.

De la Démocratie en Amérique, passons à l'Europe où les grands démocrates mènent une lutte implacable contre les principaux ennemis de la patrie : les journalistes indépendants. En Russie, Vlad Poutine a fini par faire empaler Anna Politkovskaïa aussi efficacement que son voisin Belarus Alyaksandr Lukashenka avec Veronika Cherkasova. En France, le Petit Nicolas, tsar de tous les medias, avait eu plus symboliquement la peau du rédac chef de Paris Match. Aujourd'hui encore, les grands patrons de presse audiovisuelle et écrite dépendant des oligarches Sergei Marcelovitch, Arno Jeanlucovitch et Martin Francisovitch se lamentent off the record de devoir faire chaque jour des sujets à la gloire du futur nain de jardin de l'Elysée sous peine de licenciement pour faute grave.

En Belgique, le cordon sanitaire démocrate vise à empêcher l'extrême droite du Vlaams Belang de prendre le pouvoir. En France, il vise à empêcher Ségolène Royal de passer. Cette passionaria du néant idéologique ferait certes une présidente moins pire que Laurent Fabius, cet incompétent notoire reconverti dans l'imposture (de gauche, lui ?), mais à mon sens Dominique Strauss-Kahn incarne l'avenir le plus sain pour le PS parmi les trois candidats à la candidature au qu'en dira-t-on.

En guise de cordon sanitaire contre Le Pen, Sarkozy bourre Philippe de Villiers de signatures et lui promet un maroquin s'il remplit son office - même si pour cela, le Vendéen doit critiquer le Petit Nicolas plus vertement encore que le président du Front National, l'objectif étant de rassurer les électeurs les plus naïfs sur la distance séparant Sarko de l'extrême droite.

Quelque chose me dit que ni cet apprenti flamand ni la mère Hollande ne décrocheront le pompon.

Si les apprentis démocrates pouvaient nous éviter un Le Pen - Bové au second tour...



* voir épisodes précédents.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour vos commentaires et pour votre patience: je dois valider manuellement chacun de vos messages sur chacun de mes nombreux blogs. J'accepte volontiers les critiques, mais ni le spam, ni les liens commerciaux, ni les messages haineux.
Stephane

Welcome to my personal portal : blogules - blogules (VF) - mot-bile - footlog - footlog archives - Seoul Village - La Ligue des Oubliés - Dragédies - Kim Mudangnim - Citizen Came - Stephanemot.com - archives blogules - archives blogules (VF)
Copyright Stephane MOT - Attention: Armes de Désinformation Massive