Bienvenue sur blogules ! - Accueil - blogules in English - mes autres sites et blogs : mon site évolutif - mot-bile - footlog - Seoul Village - Dragédies - Citizen Came - Little Shop Of Errors - Facebook: facebook.com/Blogule - twitter: @stephanemot
NOUVEAUTE !!! mes "dragédies" (la mer amarrée et autres dragédies) viennent de paraitre ! Commandez votre exemplaire sur Amazon.fr.
Et toujours : "La Ligue des Oubliés" (sur Amazon.com et Amazon.fr)

20100523

10bis Downing Street vs The Rand Paul Corporation

La lune de miel entre John Steed / David Cameron et Emma Peel / Nick Clegg ne devrait pas durer bien longtemps. S'ils ne s'étripent pas sur les réformes électorales, les co-locataires du 10 et du 10bis Downing Street ont suffisamment de points de discorde pour en venir aux mains.

Le budget et les impôts, tiens : de quoi renforcer la côte de popularité de Gordon Brown, désormais voué au rôle de sage de Saint Chamond Ecossais. Les électeurs ont la mémoire courte : ils retiendront le Brown de 2008, pas celui qui torpillait l'économie de la nation aux côtés de Tony Blair...

Aux States, Ron Paul vient de placer son fiston Rand en contrepoids à Sarah Palin pour récupérer le Tea Party. Et si Junior a la capacité d'animateur de réseaux sociaux de papa, Palin a du souci à se faire pour 2012. Les électeurs de la droite alternative US auront le choix entre deux dystopies : l'anarchie "libertaire" des Paul et la dictature théocratique des Bush-Cheney.

Cette dernière vient de marquer des points au Texas : le State Education Board vient de passer des réformes pour apprendre aux jeunes élèves que la séparation de l'église et de l'Etat ne figure pas dans la Constitution, ouvrant la porte au fondamentalisme et à son avatar l'Intelligent Design. Espérons que la Cour Suprême mettra un terme à cette nouvelle attaque contre la démocratie.


Mais revenons à nos Shetlands. Tout le mal que je souhaite aux Travaillistes britanniques est de profiter de ce moment de repit pour revoir leurs fondamentaux. Ils ont fait un premier pas au milieu des années 90 en introduisant un peu de réalisme dans leur programme économique, mais à l'instar des Travaillistes israéliens**, c'est plus sur le plan moral que le gros du travail reste à faire.

blogules 2010

* voir "
The Avengers (2010)"
** voir "
Il est encore temps de sauver Israël"

20100504

"The Housemaid" (Im Sang-soo)

Avant-première hier à Séoul de "The Housemaid" (하녀) : le dernier film de IM Sang-soo entrera en compétition au 63e Festival de Cannes le vendredi 14 mai prochain.

Il s'agit du remake d'un grand classique réalisé en 1960 par Kim Ki-young : un drame psychologique (déjà sulfureux à l'époque) où un homme trompe son épouse avec leur bonne. Les media coréens s'émoustillaient à l'avance pour un thriller érotique sur papier glacé, se focalisant sur le duel d'actrices annoncé entre la femme trompée (Seo Woo) et sa rivale (Jeon Do-yeon dans le rôle-titre), mais je m'attendais à d'autres surprises et à plusieurs contre-pieds de la part de cet audacieux réalisateur.

Hier, je n'ai pas été déçu : IM a une fois de plus délivré un objet cinématographique brillant animé par une direction d'acteurs jubilatoire et doublé d'une puissante satire sociale. Pour ce faire, il n'a pas hésité à inverser quelque part les rôles et les critères de normalité / moralité par rapport à l'oeuvre originale.

Le vrai triangle infernal n'est pas tant constitué par le mari, la femme et l'amante que par les deux premiers (interprétés par Lee Jung-jae et Seo Woo) associés à une belle-mère / femme fatale mâtinée de méchante reine disneyienne (Park Ji-yeong) : avec l'immense demeure servant de cadre à l'intrigue, ils forment un redoutable piège de luxe, calme et vanité.

Quant au véritable duo d'actrices, il s'articule autour du rôle pivot de la gouvernante. Dans "
The president's last bang", IM Sang-soo nous avait révélé un Baek Yoon-sik insoupçonné. Avec "The Housemaid", il pousse non seulement Jeon Do-yeon sur la voie d'une seconde Palme d'Or, mais force Yoon Yeo-jeong à déployer toutes les facettes de son talent.

Visiblement, les acteurs ont eux aussi pris beaucoup de plaisir. Au tour de la Croisette maintenant.


blogules 2010

Welcome to my personal portal : blogules - blogules (VF) - mot-bile - footlog - footlog archives - Seoul Village - La Ligue des Oubliés - Dragédies - Kim Mudangnim - Citizen Came - Stephanemot.com - archives blogules - archives blogules (VF)
Copyright Stephane MOT - Attention: Armes de Désinformation Massive