Bienvenue sur blogules ! - Accueil - blogules in English - mes autres sites et blogs : mon site évolutif - mot-bile - footlog - Seoul Village - Dragédies - Citizen Came - Little Shop Of Errors - Facebook: facebook.com/Blogule - twitter: @stephanemot
NOUVEAUTE !!! mes "dragédies" (la mer amarrée et autres dragédies) viennent de paraitre ! Commandez votre exemplaire sur Amazon.fr.
Et toujours : "La Ligue des Oubliés" (sur Amazon.com et Amazon.fr)

20051029

Blogule rouge au pluralisme de la presse occidentale

L'an dernier, la France a perdu onze places au classement mondial de la liberté de la presse. Nicolas Sarkozy peut se vanter d'avoir le soutien inconditionnel de MM. Lagardère et Dassault, mais ne peut en revanche rien contre les attaques qui déferlent depuis son flanc gauche ou le petit écran.
L'an dernier, les Etats-Unis ont perdu vingt deux places au classement mondial de la liberté de la presse. Désormais loins derrière la France et scotchés dans un peloton peu reluisant, les grands défenseurs de la démocratie débattent de la forme plus que du fond. Parfois, la réalité rattrape les fautifs (Miller, Libby), mais le pouvoir reste droit dans ses bottes.
Au moment de remiser son Scooter au garage, George W Bush se fend d'un vibrant plaidoyer sur la présomption d'innocence. Touchant de la part de quelqu'un qui a toujours pris soin de recueillir des preuves avant chacune de ses actions (quitte à les fabriquer). Là aussi, le jugement a porté sur la forme (Libby a menti pendant les interrogatoires) plus que sur le fond (qui a fait quoi quand), mais peu importe : personne n'ignore pour qui travaillait Libby ni qui lui a demandé d'embellir le dossier Irakien.
Et pourtant, au 29 octobre 2005, personne n'envisage la moindre action contre le Président ou son Vice-Président. N'attendez pas du quatrième pouvoir qu'il aille au bout de la démarche : depuis le Watergate, il a appris à ouvrir des portes (Irangate, Monicagate, Palmegate...), mais il a désappris à les enfoncer.

20051021

Blogule blanc a la grande muette - bons et mauvais points de suspension

La suspension du Général Poncet fait paradoxalement honneur à l'armée française : quand une brebis galeuse tente de couvrir une bavure, La Grande Muette ne se contentera plus de fermer les yeux ou de se boucher les oreilles... ni même de décorer le sapin en accrochant un malheureux lampiste. Bien joué aussi pour le processus de décision : 2 militaires pour 1 politique, rien à redire... Michèle Alliot-Marie se présidentialise à vue d'oeil.
En revanche, Le Grand Muet continue à accueillir à petrobras ouverts Hugo "Boss" Chavez (n'imitez pas Riyahd, innovez), à envoyer ses Airbus mailings à Hu "Junte Tao" Jintao ou à encenser le grand démocrate Vlad "Drakul" Poutine. On a la diplomatie que l'on peut... ce n'est pas Douste blasé qui risque de nous enivrer, et quand je vois le Grand Barnier réduit à faire la manche chez Pacôme de Sarkozy - Sarcome de Kaposi...

France, fille aînée des droits de l'homme, qu'as-tu fait de ton éthique ?

20051018

Blogule blanc a ma retraite internationale - Bleus a lames

A la différence de Zinédine, je ne reviendrai pas sur ma décision : désormais je n'accepterai plus la moindre sélection pour l'équipe de France de football. C'est dur à admettre, mais moins que le fait de ne jamais avoir été appelé.
Je le sais, je prive Raymond Domenech d'une option importante, mais à bientôt 38 ans mes jambes me trahissent de plus en plus souvent. Pas question d'infliger au public du Stade de France mes prestations pachydermo-cacochymesques du samedi matin sur le pré approximatif de Bagatelle.
Pourtant, en voyant 78.000 spectateurs et 13 millions de téléspectateurs retenir leur souffle avant un match décisif contre les redoutables Chypriotes, digne couronnement d'un groupe de la mort comprenant également les Iles Feroe, Israel, la Confédération Helvétique et l'Eire... En voyant Djibrill Cissé s'ecrimer en vain à battre mon record d'enchaînements de caguades...
Mais non. Mon unique sélection demeurera ce France - Pays Bas de décembre 1989 en Jakarta International Soccer League (2 partout, ouverture du score par votre serviteur à la 8e devant une centaine de visiteurs du Ragunan Zoo).

Je n'accompagnerai donc pas les Bleus dans leur Choucroute Party de l'an prochain. Et cette fois-ci, je ne prendrai même pas le même avion qu'eux pour rentrer à CDG2 à la fin du premier tour (ils iront jusqu'en quarts - voire en demis s'ils tiennent la bière). On a sa fierté.

20051016

Blogule rouge aux fascismes d'Orient et d'Occident

L'an dernier, j'avais osé un rapprochement entre la définition du fascisme par Benito Mussolini lui-même et l'exercice du pouvoir par l'Administration Bush (cf "let's face it, they're fascists"). Je m'attendais certes, en cas de réelection de Dubya, à un desserrement de la toute relative surveillance sur l'extrême droite US, mais je ne m'attendais pas à un tel boulevard ouvert aux néo-nazisme.
En janvier dernier, j'avais déjà modérément apprécié le "succès" du American National Socialist Movement (America's Nazi Party) à Salem, OR. Inutile de préciser que l'épisode d'hier à Toledo, OH ne me réjouit guère. En autorisant cette sinistre assemblée à défiler dans une ville politiquement sensible, les "autorités" ont sans surprise déclenché le chaos et offert à ces Nazis une publicité exceptionnelle (sans même mettre mes pesants - que dis-je, lourdissimes - blogules dans la balance !).
Je ne mettrais pas sur le dos du hasard l'usage par George W. Bush de l'expression "islamistes fascistes / islamisme fasciste" il y a quelques jours à peine. Il n'a pas inventé cette expression par ailleurs appropriée si l'on considère la frange la plus radicale des fondamentalistes, mais je dois avouer que cela m'avait surpris connaissant le soin apporté aux changements de registres de vocabulaire dans la Propagande Officielle. Pourquoi maintenant ?
Le coup de Toledo m'apporte la réponse : il s'agissait simplement d'un signal fort. De même que nous élevons le niveau d'alerte au terrorisme au point le plus élevé, nous avons décidé d'élever le niveau de permissivité pour donner plus de poids à notre Qaeda à nous. Afin de lutter à armes égales. En d'autres termes : je ne vous accorde peut-être pas la fondamentaliste le plus acharnée à la Cour Suprême, mais soyez assurés que le pays demeure plus que jamais entre de bonnes mains, les vôtres.
Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de mon dégoût le plus total.

20051011

Blogule rouge a Harriet E. Miers - l'avocat du diable

La famille Bush est bénie, le Texas est béni, et Mr Bush est tellement "cool"... C'est l'avocate de 43bis qui parle. Et son boss vient ni plus ni moins de proposer à cette gentille courtisane une place à la Cour Suprême.
De qui se moque-t-on ?
De la proximité je veux bien, mais voilà un bien étrange raccourci pour prendre de la hauteur dans les sondages...
Dubya pouvait aussi bien nommer son garde du corps à la Défense et son épicier du coin au Commerce...
Oups. Autant pour moi : j'oubliais que Rummy faisait partie des anges gardiens de Junior et que Don Evans, avant d'être nommé Secrétaire au Commerce, récoltait les fonds de campagne du Tex Mec...

20051007

Blogule rouge a la diplomatie du diplodocus - blogule blanc a la Turquie et a l'UE de demain

La courte paille du gouvernement Blair n'a aucun souci à se faire pour son avenir, tout tracé de l'autre-côté de l'Atlantique - de toute façon, pour lui, cet océan commence quelque part du côté de Calais. Mais avant de rejoindre un club de philantropes style Carlyle, Jack Straw aura livré quelques combats peu glorieux, le dernier en date constituant entre autres à ridiculiser l'Union et à sacrifier le TPI sur l'autel de l'amitié Euro-Turque.
Une fois de plus, ne mélangeons pas les sujets. Si la question de l'entrée de la Turquie dans l'Union Européenne débouche sur un débat aussi affligeant, c'est parce qu'elle ne peut se résumer à une seule question. Histoire de faire avancer le débat, en voici déjà trois :

  1. L'Union Européenne peut-elle continuer à s'agrandir sans se donner un sens ? Au risque de me répéter : indépendamment du cas turc, il n'est pas souhaitable d'intégrer de nouveaux pays tant que les membres actuels n'ont pas défini clairement ce qu'ils entendent par l'UE. Il est évidemment regrettable que cet effort n'ait pas été accompli avant le passage de 15 à 25 membres (sans oublier les autres pays déjà annoncés). C'est de sens dont les Européens ont besoin et tant qu'il n'y a pas de sens, agrandir n'a pas de sens. C'est une évidence, mais il est également évident que les membres actuels (et pas seulement les Anglais et les Français) ne sont pas prêts à s'entendre sur ce point. A défaut de constitution, travaillons d'urgence sur une déclaration d'amour commune suffisamment concise et adoptable par tous... Tous les gouvernements, mais surtout tous les peuples.
  2. La Turquie a-t-elle sa place dans l'UE ? Le premier point apportera quelques éléments structurants : la réponse sera positive dans la mesure où la Turquie entrera dans le cadre fixé. Sur un plan personnel, je pense que la Turquie a autant sa place dans cet ensemble que la Grèce, et qu'elle pourra apporter bien plus encore à l'Union. Le pays n'est cependant pas prêt dans l'immédiat. L'UE sera plus forte si elle est rejointe par une Turquie volontaire, en phase avec son temps et assumant pleinement son passé dans ce qu'il a de plus brillant comme dans ce qu'il a de plus sombre. L'UE n'aura pas de sens livrée à elle-même : elle gagnera sa crédibilité en s'affirmant comme un pôle cohérent mais capable de gérer sa propre diversité et d'avancer en intelligence avec l'Amérique, l'Afrique et le Moyen-Orient. Bien plus que la Turquie, la question de la Russie me paraît à l'avenir la plus structurante au niveau global, en particulier vis à vis de l'Asie.
  3. Fallait-il commencer la négociation sur l'entrée de la Turquie dans l'UE ? La réponse est oui puisque les parties s'étaient engagées à le faire, mais surtout parce que cela permet d'avancer sur le fond à un moment où tout le monde en a bien besoin. Même si aujourd'hui ni l'UE ni la Turquie ne savent précisément où chacun veut aller dans l'absolu, et donc a fortiori ensemble, cette discussion aidera chacun à mieux se définir par un effet miroir. Ce débat enrichira encore la compréhension mutuelle et ne peut être que bénéfique. A ce stade, il me parait toutefois prématuré d'envisager des modalités et un calendrier précis.

Welcome to my personal portal : blogules - blogules (VF) - mot-bile - footlog - footlog archives - Seoul Village - La Ligue des Oubliés - Dragédies - Kim Mudangnim - Citizen Came - Stephanemot.com - archives blogules - archives blogules (VF)
Copyright Stephane MOT - Attention: Armes de Désinformation Massive