Bienvenue sur blogules ! - Accueil - blogules in English - mes autres sites et blogs : mon site évolutif - mot-bile - footlog - Seoul Village - Dragédies - Citizen Came - Little Shop Of Errors - Facebook: facebook.com/Blogule - twitter: @stephanemot
NOUVEAUTE !!! mes "dragédies" (la mer amarrée et autres dragédies) viennent de paraitre ! Commandez votre exemplaire sur Amazon.fr.
Et toujours : "La Ligue des Oubliés" (sur Amazon.com et Amazon.fr)

20060927

Blogule blanc a la Californie - en voiture vers le rechauffement climatique

La Californie contre les constructeurs automobiles ? Voici une intéressante réponse au réchauffement climatique. Je comprends que Gubernator ne s'en prenne pas aux conducteurs eux-même (après tout, Arnold Schwarzenegger a longtemps roulé les mécaniques en chopper ou en Hummer), mais je regrette que les soi-disant urbanistes de ce jadis joli Etat ne figurent pas eux aussi sur le banc des accusés.
Les enchaînements de non-villes de Los Angeles County* et Orange County représentent à mes yeux la caricature d'entités urbaines bâties au service de la seule Reine Automobile, où aucun individu normalement constitué ne saurait survivre sans le précieux engin. Par son étendue, ce patchwork rend économiquement impossible une couverture satisfaisante par des transports en commun et ce n'est pas un hasard si la moyenne de voiture par foyer y dépasse allègrement les 2. J'ignore si L.A. pourra connaitre la même révolution que Paris, où des Ayatollahs ont en quelques années brûlé le Pompidolisme triomphant (avec voies sur berges, périph' et même une raffinerie au milieu de la ville) au profit du négationnisme pur et dur de l'automobile... et accessoirement des adjoints écolos de Notre Dame de Paris dont le besoin en transports se résume à quelques coups de pédale entre l'Hôtel de Ville et le Marais et quelques autres, plus vigoureux, dans les backrooms du Queen.
Une chose est sûre : l'Amérique doit enfin apprendre à domestiquer l'automobile.


* je sais, je radote - cf "Blogule rouge à la "Prévention Routière" - Permis à 16 ans : une erreur grave" (20040909), "
Automobiles et permis de bien se conduire" (20040805)

20060915

Blogule rouge a Benoit XVI - I smelled a Ratz

J'avais hélas raison de me méfier de la nomination du Cardinal Ratzinger à la tête du Vatican* : sa citation hier à Ratisbonne de la Controverse de Manuel II Paléologue (relative à la violence dans l'Islam) n'a absolument rien de fortuit et s'inscrit d'ailleurs dans le cadre du discours raisonné d'un théologien auprès d'érudits. Faire écho à une vision médiévale et réductrice de l'Islam à ce moment de l'Histoire, quelques jours à peine après avoir réhabilité des traditionalistes et à quelques semaines d'un déplacement en Turquie relève de la pure provocation. Inutile de préciser qu'à l'heure de lancer ses attaques sur la France le GSPC boit du petit lait.
Pour ceux qui en doutaient, l'Eglise a malheureusement fait le choix de la surenchère au moment où il était crucial (sans jeu de mot) de se démarquer du fondamentalisme. Au lieu de tendre la main aux modérés de toutes confessions, Benito XVI tend le bras vers les radicaux et attire délibérément sur l'Eglise les foudres des Islamistes.

Car comme pour Bush avec l'Irak, il ne s'agit pas une erreur stratégique mais bien d'un choix délibéré et totalement justifié de la part de fondamentalistes agissant contre les intérêts mêmes des peuples dont ils ont la responsabilité.

Non seulement je regrette d'avoir été baptisé, mais j'invite les catholiques du monde entier à exprimer leur indignation et à prendre leurs distances avec un Pape aussi dangereux pour la paix des peuples.



* "
Red blogule to the Red Army - I smell a Ratz" (20050420)

20060911

Blogule rouge a 5 ans de regression - 9/11 + 5

Au lendemain du 11 septembre 2001, le monde entier est derrière les Etats-Unis, victimes d'une attaque terroriste sans précédent par son ampleur. Le premier chef d'état étranger à survoler Ground Zero apporte tout son soutien au Président Bush, et l'expérience de cet homme peut s'avérer précieuse : Jacques Chirac a lui-même dirigé un pays sujet au terrorisme islamiste, un pays où les fanatiques ne parviennent cependant pas à faire basculer une majorité musulmane modérée.
Cinq ans plus tard, les Etats-Unis ont endossé le rôle de l'agresseur et affublé les terroristes de la prestigieuse cape des héros, intronisant eux-même dans leur frénésie médiatique les plus dangereux d'entre eux au panthéon des martyrs. Bush a finalement (et même pas poliement) refusé les conseils de Chirac pour suivre ceux de ses faucons et ainsi inviter le chaos et le terrorisme en Irak.
Cinq ans après 9/11, le terrorisme ne s'est jamais aussi bien porté et le Moyen-Orient jamais aussi mal. L'Afghanistan ? Revenu à ses bonnes pas si vieilles habitudes : surproduction de pavot, lapidations en public, restauration d'un Ministère des Vices et de la Vertu... Les extrémistes se rapprochent du pouvoir à chaque scrutin dans le monde musulman, et partout ailleurs les démocraties n'hésitent pas à opter pour des ultranationalistes ou des populistes. Le fondamentalisme a enfin pris pied en France et s'épanouit ailleurs en Europe et dans le monde ; la plus grande menace vient désormais des fils et des filles oubliées de nations fragilisées par la montée des extrémismes. Personne ne s'étonne de voir Le Pen favori pour le 1er tour des présidentielles de 2007, personne ne tique quand le parti nazi américain sponsorise une autoroute dans l'Oregon ou défile fièrement dans l'Ohio. Personne ne s'étonnera de voir l'Amérique du Sud, l'Afrique de l'Est ou l'Asie Centrale devenir les principaux pôles de croissance de la franchise al Qaeda.
Bush a trahi l'espoir que le monde avait placé dans sa démocratie la plus puissante, anéanti les fondements de toute justice, déshonoré son pays et tué une seconde fois les victimes du 11 septembre. C'était écrit* et pire encore, c'était voulu. Car une fois de plus, ce qui apparait comme une succession d'erreurs stratégiques à un observateur objectif n'est autre qu'une succession de choix pertinents aux yeux de ces fanatiques qui font la pluie et le mauvais temps au Bureau Ovale. Eux peuvent se frotter les mains en dressant le bilan de ces 5 ans de malheur : non seulement ils ont brillament réélu leur pantin en 2004, mais ils sont en prime devenus une composante incontournable de la vie politique, économique et sociale du pays et ce jusqu'au comté le plus reculé de ce que l'on a un jour appelé avec admiration les Etats Unis d'Amérique.



* cf blogules 2003-2004-2005.

20060908

Blogule rouge a la Belgique - le non-empire eclate

L'homme malade de l'Europe n'est ni l'Allemagne ni Tony Blair ; le patient ne parvient même plus à maintenir la cohésion de ses organes vitaux et semble irremédiablement glisser vers une issue fatale dont on ignore simplemeent l'ampleur du cortège de douleur.
La Belgique va décidément bien mal et ce n'est pas cette histoire de résurgence néo-nazie qui va rassurer les médecins... si tant est que de bonnes âmes se penchent sur le patient : en fait de sauveurs, j'aperçois plutôt des traficants d'organes guettant l'ultime souffle pour se précipiter sur les rares morceaux de choix.

Attention en effet aux diagnostics hâtifs : si la Belgique présente certains symptômes semblables à ceux de son voisin français (également frappé par une forte visibilité de l'extrème droite ou encore quelques crises de la justice dans des affaires de pédophilie), elle souffre d'un mal constitutif et constitutionnel. A l'instar des ultras israéliens avec Jérusalem, les sécessionnistes flamands jouent la carte démographique pour faire basculer Bruxelles dans leur giron. Déjà totalement sertie dans le Brabant Flamand, la capitale est devenue le théatre d'une véritable guérilla culturelle et économique, certains candidats colons se voyant même subventionner pour venir gonfler les rangs pro-néerlandais.
Décidément, l'Europe présente une capitale à son image, ou plutôt à l'image de l'Etat de l'Union.

20060902

Blogule blanc a Francois Bayrou en access prime time

D'une manière générale, je ne regarde pas le JT de la Une mais cet été, j'avoue avoir suivi avec plaisir Harry Roselmack dans sa métamorphose du rouge i-tele au bleu TF1. Le retour au Pujadas a fait encore plus mal que je ne craignais mais c'est toujours mieux que la trop claire Chazal...
Pourtant ce soir, match des Bleus oblige, je me suis surpris à me brancher sur Bouygues TV.
Bien m'en a pris : je n'ai rien loupé du duel Bayrou - Chazal, sans conteste le meilleur moment de télé de ces dernières semaines.
Moi qui me demandais si ce brave homme n'avait pas atteint les limites exposées dans le Principe de Peter (incapable de faire son beurre sur le hara-kiri villepinien, cherchant désespérément le réconfort dans la compagnie des rares hommes politiques dignes de ce nom - Rocard, Barnier...), j'en ai été pour mes frais.

D'abord je retrouve un Bailleroux fidèle à lui-même : sympatique mais perdant un peu ses moyens au moment d'exploiter son temps de parole. Et puis soudain miracle, il se souvient pourquoi il est là : pour changer la donne. Alors dans un remarke cinéma parlé du vieux coup du bayon de Le Pen*, le gentil François s'en va exposer au grand public la censure dont il est la victime. La forme laisse à désirer (on repassera pour la vertu de la biographe de Balladur), mais sur le fond rien à dire : la campagne est menée de mains de maîtres par les amis du Petit Nicolas (Martin, Arnaud et Serge, pour rappel**), les autres n'ont qu'à se taire. Ce n'est ni Le Monde, ni Libé et encore moins l'Huma qui feront le contrepoids.
Ni Claire Chazal non plus d'ailleurs car, heureusement pour le patron de ce qu'il reste de l'UDF, il n'affrontait pas le meilleur avocat de la chaîne ce soir...
Tant mieux pour l'intérêt de la compétition.



* sur le coup, rappelons que le borgne avait la dent un peu dure pour sa mère nouricière : le Front National bénéficiait bien au contraire des coups de projecteurs bienveillants de médias encore trop roses à l'époque pour rougir de honte devant leur soutien éhonté à l'extrème droite.
** cf "
Blogule rouge au pluralisme de la presse occidentale" (20051029)

Welcome to my personal portal : blogules - blogules (VF) - mot-bile - footlog - footlog archives - Seoul Village - La Ligue des Oubliés - Dragédies - Kim Mudangnim - Citizen Came - Stephanemot.com - archives blogules - archives blogules (VF)
Copyright Stephane MOT - Attention: Armes de Désinformation Massive